Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

28 juin 2017

Risques aux bébés de l'exposition au rayonnement des technologies sans fil

N'utilisez jamais un téléphone portable
près de la tête d'un bébé !
Nous avons envoyé aujourd'hui, le 28 juin 2017 ce message à Mme Jacqueline Delieutraz-Marchand, sage-femme responsable de l’équipe aux HUG, et à la Fédération suisse des sages femmes.  Les informations proviennent d'articles publiés récemment sur ce sujet.

Risques aux bébés de l'exposition au rayonnement des technologies sans fil


Madame,

Nous avons lu l’article « Quand le smartphone fait de l’ombre au bébe » publié par la Tribune de Genève le 15 juin 2017 avec beaucoup d’intérêt.

Nous encourageons les sages-femmes de sensibiliser les jeunes parents aux risques de l’exposition de leurs bébés au rayonnement des technologies sans fil (téléphones portables, tablettes, babyphones, Wi-Fi, jouets connectés…) pas seulement pendant le séjour de la mère et du nouveau-né à l’hôpital mais aussi après – chez eux. Ce rayonnement a été classé en 2011 par le Centre international de recherche sur le cancer « possiblement cancérigène » pour l’homme. Cette sensibilisation peut se passer à la maternité pendant le séjour de la mère et du nouveau-né et en forme d’une brochure sur les risques pendant la grossesse de la mère et après la naissance de l’enfant. Elle peut inclure les mesures de précaution à prendre pour réduire l’exposition des bébés et des jeunes enfants au rayonnement.

Voici quelques informations et recommandations :

1. Pollution électromagnétiques, les enfants en première ligne

Les ondes électromagnétiques sont nuisibles selon deux critères : le temps d’exposition et leur intensité. Plus le temps d’exposition est long ou plus l’exposition est intense et plus l’effet sur l’organisme est nuisible.

La pollution autour de bébé est bien présente... Les ondes électromagnétiques agressent nos bébés au quotidien. Le rapport BioInitiative souligne la sensibilité particulière de nos bébés aux champs électromagnétiques : leur cerveau est deux fois plus "perméable" que celui d'un adulte. La pollution par les ondes électromagnétiques est partout: à l'intérieur comme à l'extérieur de nos maisons, et représente un réel danger pour nos bébés qui y sont exposés en permanence.

Nos bébés sont particulièrement sensibles à ces ondes

On ne peut mesurer exactement leur danger pour nos bébés mais les soupçons portent sur des maux bien précis: troubles du sommeil, migraines, hyperactivité de l'enfant, fatigue, stress, variations d'humeur. Une étude a été menée par l'université de Los Angeles (UCLA) et d'Aarhur (Danemark) sur plus de 13000 enfants. Les résultats sont troublants. Les femmes enceintes qui utilisent leur téléphone portable pendant la grossesse voient le risque d'avoir un bébé présentant des troubles du comportement augmenter de 54%. Ce risque augmente en fonction de la fréquence d'utilisation et de l'exposition aux ondes.

Les ondes électromagnétiques sont de véritables ennemis pour la santé de nos bébés. Il faut donc, plus que jamais, appliquer le principe de précaution et éloigner bébé des ondes au maximum et le plus souvent possible.

Réf :
http://actualitesante.blog.lemonde.fr/2013/11/20/pollution-electromagnetiques-les-enfants-en-premiere-ligne/


2.Babyphones

Il est souvent placé tout près de la tête de bébé. Pourtant, il fonctionne par ondes radio, comme les téléphones portables et le wifi. Quelques recommandations pour que bébé soit le moins possible exposé aux rayonnements. Placez l'interphone bébé à plus de 1 m du lit de bébé. Préférez les modèles à pile et raccordez alors l'interphone à une prise de terre. Choisissez un appareil analogique plutôt que numérique. Evitez les modèles wifi et les appareils à surveillance visuelle. Et surtout, choisissez un appareil muni du mode Vox qui se déclenche à la voix de bébé et évite l'émission du rayonnement en permanence. Cela permet de limiter les risques.

Certains babyphones émettent un rayonnement plutôt élevé pour les nourrissons, selon cet article publié en mai 2017 par Bon à Savoir :

Cinq modèles produisent des ondes pulsées

« Certains médecins pensent que les rayonnements excessifs sont mauvais pour les nourrissons. En particulier les ondes à hautes fréquences pulsées. Des études suggèrent, en effet, qu’elles pourraient causer des insomnies. Sur les dix babyphones, cinq en émettent: les Avent SCD560 et SCD501 de Philips, le Motorola MBP11, le Switel BCC57 et le BY33 de Beurer. Ils ont tous été pénalisés par une déduction de 0.4 point pour cette raison. De plus, ces cinq dispositifs émettent des ondes en continu, même quand le bébé dort paisiblement. Il est certes possible de désactiver cette option pour l’Avent SCD560 de Philips et le Switel BCC57, mais la qualité de la transmission peut alors en pâtir. »

Réf :
https://www.bonasavoir.ch/925257-test-10-babyphones-bienvenue-sur-bebe-fm

Les babyphones peuvent aussi être à la merci les actes de piratage d’informatique.


3.Jouets connectés

Aujourd’hui, de plus en plus de jouets connectés se contrôlent à partir d’une tablette ou d’un smartphone sur lesquels une application a été installée. Parmi ce type de jouets, on trouve :

Des poupées dites intelligentes, avec qui les enfants sont censés discuter.

Des oursons en peluche connectés qui ont pour rôle de veiller sur les bébés. Les fonctionnalités permettent d’endormir rapidement un enfant, de déterminer les raisons pour lesquelles il pleure, de mesurer sa température, son rythme cardiaque et de lui apprendre des mots.

« …Ces jouets ne devraient pas être vendus car ils émettent des radiofréquences (Wifi, 3G, 4G) classifiées en catégories « cancérogènes possibles » par l’organisation mondiale de la santé. Une loi française votée le 12 juillet 2010 stipule qu’on ne doit pas donner d’appareil électronique actif à des enfants de moins de 6 ans, car même si les niveaux d’onde sont faibles, une exposition chronique est dangereuse pour le cerveau des plus jeunes, qui est fragile et en construction.

« D’après certains médecins qui travaillent sur l’hyper-sensibilité électromagnétique, quand on prend le signal du Wifi et qu’on le transforme en sons, on obtient un bruit de marteau-piqueur, c’est-à-dire une impulsion 10 fois par seconde qui est captée par le cerveau. Ces effets prolongés ou répétés agissent sur le développement des cellules, sur la fertilité. Ils provoquent des troubles du sommeil et de la mémoire, ils génèrent du stress, et d’après certaines études menées récemment aux Etats-Unis, les ondes électromagnétiques auraient un impact sur l’augmentation du nombre d’enfants atteints d’autisme.

« Il faut que l’on soit informé des risques liés aux ondes du Wifi, dont plusieurs études ont démontré leur nocivité sur le cerveau, notamment chez les moins de 15 ans. Ne pas y jouer de façon prolongée, et surtout, de ne pas s’endormir avec un appareil connecté au Wifi posé près de ta tête. »

Les utilisateurs de ses jouets sont aussi à la merci d'attaques et autres actes de piratage informatique.

Réf :
http://www.cite-sciences.fr/fr/ressources/juniors/lactu-des-juniors/jouets-connectes-a-offrir-ou-a-bannir/


Comment réduire l’exposition au rayonnement chez soi :

1. Utiliser le téléphone portable le moins souvent et le moins longtemps possible.

2. Eviter de garder sur soi un portable en veille, car il envoie, toutes les dix minutes environ, un flash d'ondes à l'antenne la plus proche, et ce jour et nuit.

3. Ne pas garder un portable allumé sur sa table de nuit ou à proximité de la tête : les ondes émises interfèrent avec les ondes cérébrales et peuvent perturber le sommeil ou provoquer pertes de mémoire, maux de tête, vertiges...

4. Utiliser plutôt le mode "haut-parleur" ou un kit mains libres. Attention, l'oreillette réduit l'exposition mais ne l'annule pas.

5. Changer le côté d'utilisation du portable, l'étude Interphone ayant montré les risques liés à un usage unilatéral de longue durée.

6. Ne pas se déplacer en téléphonant, même à pied, le mobile émettant plus fortement afin de trouver l'antenne la plus proche.

7. Eviter de téléphoner en voiture, les ondes du portable, réfléchies par la structure métallique, se trouvant alors concentrées dans un petit espace.

8. Ne pas exposer passivement voisins et enfants à leur insu : le portable irradie jusqu'à 1,50 mètre. Ce conseil vaut tout particulièrement pour tout usage en milieu clos : autobus, train...

9. Pour les femmes enceintes, ne pas porter son combiné sur le ventre et, plus généralement, éviter au maximum son utilisation.

10. Pour tous les parents : doter le plus tard possible vos enfants d'un portable, leur cerveau absorbant plus de rayonnements que celui des adultes.

11. Privilégier les téléphones fixes filaires plutôt que les téléphones sans fil ou DECT qui émettent des radiofréquences.

12. Brancher le Wi-Fi uniquement lorsqu'on en a besoin. [Mieux, priviligier la liason internet par câble.]

13. Eviter les babyphones près de la tête des bébés.

14. Eviter de donner une tablette tactile aux enfants. Les smartphones et tablettes ont un impact négatif sur le développement du langage chez les bébés. Ils rappellent qu'il faut éviter au maximum l'exposition aux écrans chez les petits de moins de 10 mois.

Réf :
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20131015.OBS1123/ondes-14-commandements-pour-limiter-son-exposition.html

by Meris Michaels

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire