Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

30 août 2016

L'effet du film «Demain»

Les jardins collectifs (ici à Detroit) font partie des
initiatives les plus répandues qui sont apparues dans la
foulée du film "Demain" (image tirée du film).  Image:  DR
L'effet du film «Demain»
par Lucie Monnat, Tribune de Genève,
30 août 2016

Environnement : Les collectifs souhaitant appliquer les solutions du film écolo se multiplient.

Au Grütli, en cette fin du mois d’août, la salle de cinéma se remplit en quelques minutes à peine. Des dizaines de déçus devront se rabattre sur une prochaine séance du film Demain. Un véritable succès pour les Verts genevois, qui ont organisé plusieurs séances dans le canton.

Plus de neuf mois après sa sortie, le film continue d’être projeté sur les écrans romands. Rarement un film sur l’écologie avait remporté un tel succès: sorti en décembre 2015, le long-métrage réalisé par Mélanie Laurent et Cyril Dion a attiré plus d’un million de téléspectateurs rien qu’en France et a gagné un césar.

Suisse : La Ritaline s'impose parmi les salariés et les étudiants

L'usage de ce médicament s'est élargi.  Selon Swissmedic,
en dix ans, la quantité de Ritaline vendue en Suisse a triplé.
Elle est passée de 140 kilos en 2005 à 346 en 2014.
Image:  Keystone
Notre commentaire:  Cela ne fait aucun sens.  Des facteurs comme l'usage excessif des technologies sans fil diminuent la concentration et la performance.  Pourquoi pas adopter un comportement sain, en limitant ces facteurs stressantes, par exemple, en réduisant l'usage de ces technologies, au lieu de prendre un médicament dangéreux et addictif?

La Ritaline s'impose parmi les salariés et les étudiants
par Hélène Joaquim, 24 heures, 27 août 2016

Santé : De plus en plus de Suisses utilisent ce médicament controversé pour améliorer leurs performances. Témoignage.

La première fois qu’Amanda a pris de la Ritaline, elle avait 18 ans, et était au gymnase. «J’avais une quantité immense de travail avant mes examens et je n’en voyais pas le bout. Une amie hyperactive m’a proposé un comprimé en me disant que je bosserais super efficacement», raconte l’étudiante en sociologie. Et cela a été le cas: «J’ai terminé mon programme en un après-midi!» Un an plus tard, avant ses examens de maturité, Amanda commence à avoir beaucoup de mal à se concentrer. «Je n’enregistrais plus rien, c’était horrible. Je suis allée voir mon psy et lui ai expliqué le problème en lui demandant de la Ritaline, raconte-t-elle. Il a décelé chez moi un léger trouble de l’attention et m’en a prescrit car il ne voulait pas que j’en prenne sans un cadre médical adapté.»

Novartis se lance dans la révolution healthcare 4.0

Joseph Jimenez, directeur de Novartis.  Image:  Reuters
Notre commentaire: Trop d'accent sur les besoins d'une population vieillissante et l'usage des médicaments et des nouvelles technologies. Il faut se concentre sur la santé de la jeune génération, des fois, victimes des maladies liées à l'environnement où des solutions médicamenteuses ne sont pas efficaces. Surtout, pas encourager l'usage des téléphones portables pour recueillir des données sur des conditions de santé, en exposant les patients à un rayonnement classé "peut-être cancérogène" par l'OMS qui peut aggraver ces conditions.

Novartis se lance dans la révolution healthcare 4.0
par Thomas ThöniBâle, Tribune de Genève, 30 août 2016

Santé :  Le groupe pharma soutient la mise en place d’un réseau planétaire de données sur la santé.

Après «Industrie 4.0», voici «Healthcare 4.0». Comme l’industrie, la branche pharma veut aussi se développer dans la mise en réseau, l’analyse et l’exploitation de données digitales. Mais sur la santé cette fois.

L’objectif consiste à mettre en place un système incitant les entreprises pharmaceutiques, les payeurs, les régulateurs et les gouvernements à réduire les pertes dans la santé.

«Il entend réunir ceux qui sont capables de payer les innovations médicales qui vont arriver sur le marché ces dix prochaines années, plus nombreuses que toutes celles réalisées lors des cinquante dernières années», a expliqué hier aux médias Joseph Jimenez, le directeur de Novartis, en marge du Campus de la multinationale de Bâle pour étudiants prometteurs.

Population vieillissante

France : L’électrosensibilité, pas une priorité pour la secrétaire d’état chargé au handicap

Crédit : Steve Johnson – CC by 2.0
L’électrosensibilité, pas une priorité pour la secrétaire d’état chargé au handicap
par Jay, electrosensible.info, 16 août 2016

En juillet dernier, la Secrétaire d’état chargée des Personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion a fait la tournée des popotes en Ariège et en a profité pour rencontrer les acteurs de la lutte contre le handicap.

Au cours de cette visite, elle a été questionnée au sujet de l'électrosensibilité et de la reconnaissance dans notre société de cette pathologie et le moins que l'on puisse dire, c'est que pour cette Secrétaire d'État, il est urgent d'attendre…

29 août 2016

L’industrie des telcos connaît les risques, dépose un brevet, mais ne fait rien

L’industrie des telcos connaît les risques, dépose un brevet, mais ne fait rien
jay / electrosensible.info, 24 août 2016

De nos jours, les réseaux sans fil se sont démocratisés notamment avec les box internet qui font office de point accès mais aussi de réseau communautaire, pas moins de 26 millions d’abonnements ADSL en France en 2014 qui sont généralement accompagné de ce genre d’équipement. À cela vient s’ajouter la téléphonie mobile avec les antennes relais sans parler des téléphones portables qui eux aussi nous exposent aux ondes électromagnétiques non ionisantes de basse intensité. Mais saviez-vous qu’au moins une partie de l’industrie des télécoms est informé que cette exposition est néfaste, qu’elle a des solutions pour réduire notre exposition mais qu’elle ne les mets pas en place car la législation leurs permet, grâce aux normes peu contraignantes de l’ICNIRP, de continuer à nous exposer inutilement.

Continuer à lire :
https://electrosensible.info/2016/08/24/lindustrie-des-telcos-le-sait-depose-un-brevet-mais-ne-fait-rien/

15 août 2016

En Europe de l'ouest on meurt moins du coeur que du cancer

"Si le cancer est devenu la première cause de mortalité dans ces 12 pays, cela cache le fait que les traitements anti-cancer se sont améliorés mais qu'on développe davantage de cancers qu'avant. Une augmentation qui, ici encore, pourrait être due aussi bien à des facteurs de risques (sur lesquels on peut agir) qu'au simple fait du vieillissement de la population..."

Désormais en Europe de l'ouest on meurt moins du coeur que du cancer

par Roman Ikonicoff , science-et-vie.com, 15 août 2016

Pour la première fois, les maladies cardiovasculaires ne sont plus la première cause de décès dans 11 pays d'Europe, dont la France, remplacées à cette place par le cancer.

Dans une sorte d'olympiade européenne morbide mettant en concurrence les maladies non transmissibles, les maladies cardiovasculaires (MCV) ont pour la première fois été détrônées par le(s) cancer(s) à la plus haute marche du podium du nombre de morts, du moins dans 11 pays d'Europe.

Tel est l'enseignement de la dernière enquête épidémiologique Global Burden of Disease, publiée par l'European Heart Journal.

11 pays européens dont la France

14 août 2016

Suisse : Les jeunes lancent Pokédéchets Go proposant de partir à la chasse aux ordures

Plutôt sympa cette initiative, mais si on commençait à ne pas jeter ses déchêts partout?

En Suisse, des jeunes lancent Pokédéchets Go proposant à tout le monde de partir à la chasse aux ordures plutôt que de jouer à Pokémon Go
par Jérémy B., demotivateur,fr,
10 août 2016

Un groupe de jeunes Suisses a eu la brillante idée de détourner le concept du jeu Pokémon Go pour nettoyer les villes et la nature des ordures qui traînent. Voici Pokédéchets Go !

13 août 2016

L’école soumise au iPad

L’école soumise au iPad
par Mathieu Bock-Côté, Journal de Montréal, 11 août 2016 

Le Journal nous apprenait récemment la surprise d’une jeune mère de Charlesbourg, dans la région de Québec, au moment de faire ses achats pour la prochaine rentrée scolaire.

Sur la liste: un iPad. Et c’était obligatoire.

On comprend dès lors que l’école de son enfant s’est, elle aussi, convertie à la techno-pédagogie. Elle n’est évidemment pas la seule. C’est une mode. C’est même une vague.

C’est un peu comme si l’école québécoise était hypnotisée par les promesses des nouvelles technologies et ne pouvait plus se passer des gadgets à la mode.

Technomanie

10 août 2016

France : Dès 2017, les employeurs devront protéger leurs salariés contre les ondes électromagnétiques

Dès 2017, les employeurs devront protéger leurs salariés contre les ondes électromagnétiques
par Xavier Berne, nextinpact.com, 8 août 2016

A compter du 1er janvier 2017, les employeurs devront respecter de nouvelles règles visant à protéger leurs salariés des champs électromagnétiques émis par les (nombreux) appareils électroniques présents dorénavant dans les entreprises. Un décret a été pris en ce sens ce week-end par le gouvernement.

Ces dispositions, qui viennent transposer une directive européenne, ont pour ambition d’améliorer « la protection de la santé et de la sécurité des travailleurs, qui reposait jusqu'alors sur les seuls principes généraux de prévention », explique l’exécutif. Dès l’entrée en vigueur de ce décret, l'exposition d'un salarié à des champs électromagnétiques ne devra pas dépasser les valeurs limites d'exposition suivantes :

La planète vit à crédit depuis lundi... Et la Suisse depuis mars

"Les Suisses consomment beaucoup" - 4 fois plus que ce que produisent les écosystèmes situés dans le pays.

La planète vit à crédit depuis lundi... Et la Suisse depuis mars
par Caroline Zuercher, Tribune de Genève, 
9 août 2016

Environnement : L’être humain vit au-dessus de ses moyens. Zoom sur l’empreinte écologique, un concept au cœur de l’initiative des Verts.

La planète vit à crédit depuis lundi. L’homme consomme en effet plus que ce dont il dispose. En sept mois et une semaine, il a utilisé ses ressources pour l’année 2016 et, pour assurer leur renouvellement, il faudrait 1,6 Terre. La Suisse n’est pas en reste: le 22 mars, elle avait déjà consommé ce que ses écosystèmes produisent en un an. Pas moins de 3,3 planètes seraient ainsi nécessaires pour assurer au monde entier notre niveau de consommation, précise Sebastian Winkler, vice-président de l’ONG Global Footprint Network.

Réduire notre empreinte à 1 planète

9 août 2016

Nouvelles de Genève : Du Bic au clic: le prof à l’heure d’Internet

D'ici peu, les classes de primaire du canton seront toutes
équipés de tablettes.  Une révolution qui s'accompagne
d'une mutation du rôle de professeur.  
Image:  Philippe Maeder
Faible mention du rapport de l’OCDE indiquant que les pays ayant massivement investi dans les nouvelles technologies à l'école n’avaient pas vu pour autant les résultats des élèves s’améliorer.   Aucune mention des effets sur la santé des technologies sans fil, par exemple l'usage des tablettes connectées au Wi-Fi.

Du Bic au clic: le prof à l’heure d’Internet
par Cécile Denayrouse, Tribune de Genève, 
4 août 2016

La révolution numérique est-elle sur le point d’«uberiser» le métier d’enseignant? Le point avec des spécialistes sur la façon dont l’ère virtuelle a transformé les profs d’antan en une version 2.0.

Dans les cartables d’écolier, au milieu des cahiers, des trousses et des manuels scolaires, les enseignants ont vu peu à peu fleurir les smartphones, ces doudous numériques introduits par des parents en mal de lien avec leur progéniture. «Ils sont arrivés comme une traînée de poudre et se sont imposés presque du jour au lendemain!» se souvient Jean-Michel Bugnion, ancien enseignant aujourd’hui à la retraite.

Un électrosensible espagnol reconnu par la justice ibérique

Un électrosensible espagnol reconnu par la justice ibérique
jay / electrosensible.info, 8 août 2016

Force est de constater que la justice semble un peu plus considérer le statut de handicap à des personnes se déclarant intolérantes aux champs électromagnétiques quelque soit le pays a contrario de la « science » qui s’oriente toujours un peu plus vers l’effet psychologique. Il y a avait déjà eu un précédent en France avec le cas de Marine Richard qui avait été reconnue par le tribunal de l’incapacité de Toulouse, ce dernier à l’époque, avait défini son taux de handicap à plus de 85% ce qui lui donnait droit à une allocation. Quasiment 1 an après le jugement français, c’est la justice espagnole qui donne à son tour raison à un malade des ondes.

Ancien ingénieur de 47 ans en télécommunication chez Ericsson, Ricardo de Francisco, développe différents symptômes lorsqu’il est exposé aux champs électromagnétiques générés par les moyens de communication modernes, acouphènes, maux de tête, irritabilité, esprit brumeux, altération de la mémoire à court terme et de la concentration. Au début, il pensait être fou mais des experts ont écarté cette hypothèse. Son état de santé ne lui permettait plus de travaillé au sein de sa société car il n’y avait pas d’espace de travail ou l’exposition était limitée, de ce fait, il a été licencié pour électrosensibilité.

Continuer :
https://electrosensible.info/2016/08/08/un-electrosensible-espagnol-reconnu-par-la-justice/

5 août 2016

Témoignage de l'hospitalisation d'une personne électrohypersensible

Nous partageons une lettre adressée au service marketing et communication d'un hôpital en Suisse, écrite par une personne électro-hypersensible, qui a subi en urgence une intervention à cet établissement.  

Témoignage de l'hospitalisation d'une personne électrohypersensible
Posté le 5 août 2016

Concerne : OP... d’urgence et hospitalisation...

Les réponses sur votre questionnaire méritent des explications car j’ai passé chez vous 2 nuits et 3 jours en Zombie totale, avant de redevenir normale une demi-heure à peine après mon départ.

Tout de mon séjour aurait pu être parfait (de l’accueil chaleureux et peu bureaucratique, à la façon dont chacun s’est comporté avec calme, gentillesse et efficacité, de la salle d’OP à la chambre) si ce n’est pour un bémol qui a tout fait basculer : je suis « EHS « (électro-hyper-sensible) depuis 3 ans. Cela veut dire que je supporte mal les ondes électromagnétiques des hautes (WIFI, Natel, DECT, Antennes-Relais etc.) comme des basses fréquences (électricité de maison, ampoules « économiques » etc.).

Espagne : Une déclaration de la Haute Cour de Madrid considère "l'électrosensibilité" comme motif d'invalidé permanente totale

Ricardo de Francisco travaillait à Ericsson. comme
ingénieur en télécommunications.
Une déclaration considère pour la première fois l' "électrosensibilité" comme motif d'invalidité permanente totale
par Patricia Esteban, noticias.juridicas.com
3 août 2016

[Traduction par Google.]
 
Une récente décision de la Haute Cour de Madrid, n ° 588/2016 du 6 Juillet 2016 (rapporteur. M. Miguel Moreiras Cabellero) a reconnu pour la première fois une situation d'incapacité permanente totale pour l'exercice de leur profession à un ingénieur en télécommunications souffrant d'un syndrome rare, «syndrome de électrosensibilité (EHS)", ce qui l'empêche de travailler dans des environnements avec des champs électromagnétiques. Il ne reconnaît pas, cependant, une incapacité permanente absolue.

Ce syndrome peu connu provoque un certain nombre de symptômes (maux de tête, troubles du sommeil ou des douleurs musculaires, voire agressive), maintenant reconnu pour la justice comme invalidantes, dont l'origine est l'exposition aux champs électromagnétiques.

L'ingénieur souffrant de ce syndrome avait fait appel du jugement dans la supplication instance Tribunal du travail n ° 11 de Madrid, qui a rejeté sa requête et a acquitté l'Institut National de Sécurité Sociale (INSS), qui avait refusé le bénéfice économique.

2 août 2016

France : Consultation EHS Cochin/ANSES : Témoignage

"Faire passer les électrosensibles pour
des malades mentaux!"
Témoignage de Coralie 
Consultation EHS Cochin/ANSES 
2012

Je me permets de porter à votre connaissance les faits suivants : Il y a trois ans je suis devenue électrosensible, diagnostiquée après toute une série d’examens par le Professeur Dominique Belpomme. 

Je découvre sur un site d’électrosensibles que des consultations s’ouvrent un peu partout en France avec une liste de médecins proposant des consultations permettant la "prise en charge" de personnes électrosensibles. 

Enfin le Ministère de la Santé par le biais de l’ANSES avec un réseau de médecins s’intéressent à cette pathologie, je vais enfin peut-être bénéficier d’une reconnaissance, d’un suivi médical, des dernières avancées, d’un traitement, de conseils … enfin quelque chose susceptible d’améliorer mon état qui se dégrade lentement et immuablement.