Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

29 févr. 2016

Suisse : Addictions : Omniprésence d'Internet un défi, avant tout pour les jeunes

"Parmi les facteurs de risque pour développer un usage problématique d'Internet, on a pu mettre en évidence chez les adultes des vulnérabilités psychiques telles que la dépression ou les troubles anxieux. Chez les adolescents, on peut faire des corrélations avec des problèmes au niveau familial, un manque de hobbies ou des troubles de l'attention ou l'hyperactivité."

Omniprésence d'Internet un défi, avant tout pour les jeunes
(extrait "Panorama suisse des addictions 2016" - Addiction Suisse, Dossier de presse, 8 février 2016)

Internet est devenu incontournable dans la vie quotidienne, et cela déjà tôt dans la vie. Selon les premières estimations, environ 370 000 personnes de 15 ans et plus en Suisse ont du mal à gérer leur usage d'Internet. Même si la qualification d'addiction au niveau scientifique n'a pas trouvé de consensus, les demandes de prise en charge existent. Le phénomène Internet, en évolution constante, doit être suivi de près à l'avenir pour permettre des réponses adaptées.

Une connectivité en tout lieu et temps grâce à l'essor des nouvelles technologies

Suisse : Pour des zones sans smartphones

"On ne veut pas se couper du monde", Vincent Steullet,
maire de Soubey (JU).  Image:  Laurent Crottet
Pour des zones sans smartphones
par Vincent Donzé, Le Matin, 18 janvier 2016

Téléphonie - Une conseillère nationale bernoise réclame un territoire pour les électrosensibles. Une idée qui a fait un flop dans un village jurassien.

Désigner une zone blanche certifiée sans ondes, c’est la volonté politique défendue par la conseillère nationale socialiste bernoise Margret Kiener Nellen, rejointe par 27 politiciens. Ni natel ni wi-fi? Ce paradis est promis aux électrosensibles pour qui les rayons sont une souffrance. Mais le chemin vers une réalisation est encore long.

Maux de tête? Troubles cardiaques? Sommeil perturbé? «C’est scientifique: les bébés et les aînés ont les nerfs plus à fleur de peau», affirme l’avocate bernoise, pour qui les électrosensibles ne sont pas malades psychiquement.

28 févr. 2016

France : ERDF : le compteur «intelligent» les rend fous

Beaucoup de personnes sont venues assister à la conférence
sur les compteurs Linky.  Photo:  BB
ERDF : le compteur «intelligent» les rend fous
ladepeche.fr, 24 février 2016

Le 10 février dernier s'est déroulée une conférence sur les compteurs Linky, à la salle de la Cigale de Quillan, en présence de 80 personnes environ. ERDF a programmé d'ici 2 020 le remplacement de 35 millions de compteurs électriques par des conteurs dits «intelligents» baptisés Linky qui fournissent toutes les données de consommation à ERDF et aux fournisseurs d'électricité et leur permettent de couper à distance les appareils électriques pour un investissement de 5 milliards d'euros. Ce type de compteurs a déjà été expérimenté dans plusieurs pays tels États-Unis, Canada, Australie, Grande-Bretagne et 2 régions en France depuis 2 ans «En France, le remplacement est présenté comme obligatoire par ERDF qui ne manque pas de vanter tous les bénéfices de cette nouvelle technologie : vie simplifiée, économies d'énergie, donc d'argent, grâce à la maîtrise de sa consommation». 

Le wi-fi n'est pas le bienvenu à bord

Le nouveau Boeing 777 de la compagnie nationale.  Keystone
Le wi-fi n'est pas le bienvenu à bord
Courrier des lecteurs, 24 heures,
26 février 2016

A propos de l'article en ligne intitulé "Le 'Triple 7' de Swiss rend visite aux Genevois" (24 heures du 8 février 2016)

Plus que les attraits du Boeing 777 : coussins plus confortables, kiosque self-service, wi-fi, c'est la santé générale et la sécurité de toutes les personnes à bord qui priment.

Le wi-fi émet des ondes électromagnétiques, classées "peut-être cancérigènes pour l'humain" par le Centre international de recherche sur le cancer. Les effets nocifs du Wi-Fi comprennent les troubles cardiaques ou neurologiques affectant la fonction cérébrale, la stabilité mentale, les capacités cognitifs, même chez un individu sans antécédents médicaux. Ces effets sont amplifiés dans l’espace métallique de la cabine.

Le personnel à bord est déjà exposé au rayonnement ionisant qui le rend plus vulnérable aux troubles de fertilité et au cancer.

27 févr. 2016

Electrohypersensibilité : "Zone Blanche" gagne un prix au Big Sky Film Festival

February 2016 Big Sky Film Festival: "The artistic vision award for shorts went to Gaëlle Cintré's "Zone Blanche," about four women who are hypersensitive to electromagnetic fields, which drives them to seek refuge deep in the Alps and away from any technology."

Voici des notes de Gaëlle Cintré sur son film :

"La situation des électro-hypersensibles est frappante par son invisibilité. Invisibilité des ondes. Invisibilité des maux dont ils souffrent. Invisibilité des EHS eux-mêmes et de leurs revendications aux yeux de la société."

Invisibles EHS

J’ai commencé l’année dernière à travailler à un projet de film sur et avec des électro-hypersensibles. 

Ces personnes — EHS — sont « allergiques » aux ondes et aux champs électromagnétiques artificiels dont nous sommes quotidiennement entourés: ondes Wi-Fi, antennes relais, téléphones portables et autres appareils électroniques en tous genres. Une allergie à la technologie en somme. 

Les EHS, une fois qu’ils ont identifié la source de leurs problèmes, n’ont pas d’autre choix que de s’exiler. Il leur faut fuir les villes parce qu’elles sont évidemment des nœuds technologiques. Mais cela revient également à s’écarter des concentrations humaines, et petit à petit à renoncer à une vie sociale. 

Irlande : La vie de 130 jeunes-filles « ruinée par le vaccin anti-cancer »

La vie de 130 jeunes-filles « ruinée par le vaccin anti-cancer »
lelibrepenseur.org, 1er février 2016

Il existe des milliers de cas identiques à travers le monde, suite à cette vaccination criminelle, mais comme de coutume, l’industrie et l’état corrompu vont répéter à l’envi qu’il n’y a aucun lien direct prouvé entre les injections et les maladies induites… Puis, comme par magie, 20 ou 30 ans plus tard, on apprend qu’ils savaient, qu’ils ont falsifié les données, que le conseiller du ministre de la santé était salarié du laboratoire mis en cause… la routine.

Ces jeunes-filles Irlandaises et leurs familles sont convaincues que leur maladie a été causée par le vaccin Gardasil contre le HPV destiné à prévenir le cancer du col de l’utérus.

Mammographies et radiosensiblité

Mammographies et radiosensiblité
par Annette Lexa, Docteur en Toxicologie, cancer-rose.fr

La mammographie , un examen anodin ?

Le dépistage organisé du cancer du sein recommande 1 mammographie tous les 2 ans pour les femmes de 50 à 74 ans en l’absence de symptôme particulier, ce qui signifie 13 examens. Lorsque les médecins envoient leurs patients dès 40 ans, cela conduit une femme à faire 18 mammographies.

Pour une femme considérée comme à risque, cela peut la conduire à subir plus de 20 mammographies, sans compter les autres examens qu’elle subira au cours de sa vie (scanners, radiologie). De plus, au cours d’une mammographie , une femme peut subir plusieurs clichés, donc recevoir des doses répétées sur de courtes durées.

Le dépistage du cancer du sein, dernier avatar de la misogynie médicale

La visite médical, Toulouse Lautrec
Le dépistage du cancer du sein, dernier avatar de la misogynie médicale
par Annette Lexa, cancer-rose.fr

Annette Lexa est Docteur en toxicologie (Eurotox) et Expert toxicologue réglementaire-évaluateur de risque en santé-enrvironnement

L’intérêt du dépistage dans cancer du sein n’est pas scientifiquement prouvé

Le dépistage du cancer du sein semble une évidence pour les femmes et nous avons tous été bercées de ces « évidences » : le cancer du sein serait la première cause de mortalité chez la femme (ici), le cancer est une horrible maladie qui nous menace toutes, plus un cancer est détecté tôt, plus on guérit, le dépistage permet de détecter de petits cancers qu’on peut soigner , si on s’y prend tôt on aura moins d’ablations mutilantes .

Or contrairement à ce qui est affirmé partout, et même sur les sites institutionnels lorsqu'ils entendent promouvoir le DOCS (dépistage organisé du cancer du sein), les femmes meurent bien plus en France de maladies cardio-vasculaires. La mortalité effective (et non estimée) enregistrée par le CEPIDC (centre d'épidémiologie sur les causes de décès) par cancer du sein n'a pas baissé, les mortalités par cancers du côlon et du poumon n'ont pas changé durant cette même période. [1]

France : La reconnaissance de l’électrosensibilité : Recours en contentieux

Crédit : Frédéric BISSON – CC by SA 2.0
Et un Recours en contentieux
jay, electrosensible.info, 23 février 2016

La reconnaissance de l’électrosensibilité semble être un vrai chemin de croix en France, surtout si vous avez été malade en dehors du cadre du travail ou si vous avez comme moi, démissionner car j’ai personnellement sous-estimé la gravité de ma pathologie, ce qui du coup, rend compliqué sa prise en charge comme maladie professionnelle par l’assurance-maladie.

Dans ce cas présent, vous êtes obligé de passer par la Maison départementale des personnes handicapées et qui d’après les retours dont j’ai connaissance, statut régulièrement sur un taux d’incapacité inférieur à 50% ce qui implique qu’il n’y a aucune aide d’ordre financière et seule le recours en contentieux semble être une option payante.

24 févr. 2016

La galère au quotidien pour Marcelle, hyper électro-sensible

La galère au quotidien pour Marcelle, hyper électro-sensible
par Sébastien Germain, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Besançon,
13 février 2016

Une conférence a lieu ce samedi soir à 20h à Ronchamp à la salle Broly sur "Les risques des ondes pour la santé", comment s'en prémunir ?" Des ondes qui peuvent rapidement devenir galère pour les personnes touchées par ce problème.

Marcelle, habitante de Plancher-Bas, est hyper électro-sensible depuis plusieurs années. Elle ne supporte plus les ondes des téléphones portables, wifi, antennes relais ou encore les bornes interactives. Ces ondes lui donnent de violents maux de tête.

« Je ne peux plus voyager, aller dans des grands rassemblements ou être à côté d’un téléphone portable »

Electro-sensibilité, le cri d’alarme des médecins

« Une augmentation dramatique de maladies graves et chroniques »

Electro-sensibilité, le cri d’alarme des médecins

par Marie Astier (Reporterre), 19 février 2016

Adoptée il y a un an, la loi sur les ondes électromagnétiques, bien que timide, va permettre de mieux réguler l’implantation des antennes-relais. Néanmoins, les électro-hypersensibles bataillent toujours pour faire reconnaître la maladie des ondes.

Il y a un an, après une série de déboires parlementaires, la loi sur les ondes était enfin adoptée. Un premier texte, timide, relatif à « la sobriété, à la transparence, à l’information et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques ». Où en est-on aujourd’hui ? Les décrets d’application de la loi sont prêts, mais pas encore publiés. Pas de quoi s’inquiéter pour l’instant, rassure la députée écolo à l’origine de la loi, Laurence Abeille. D’ici quelques mois, l’implantation d’antennes-relais sera soumise à de nouvelles règles.

22 févr. 2016

France : Vers une «zone blanche» dans la vallée de l'Artillac

Le petit village d'Esplas-de-Sérou.  La municipalité a fait bon accueil à
l'idée de création d'une zone blanche, dans la vallée qui descent vers
Castelnau-Durban.  Photo DDM, L.G.
"Les électrosensibles sont des personnes très isolées, en errance, à la recherche de lieux protecteurs... Ils vivent dans des conditions extrêmement précaires. Ils ont souvent dû quitter leur emploi et leur maison."

Vers une «zone blanche» dans la vallée de l'Artillac
par Laurent Gauthey, ladepeche.fr, 18 février 2016

Le hameau abandonné de Sabar, à Esplas-de-Sérou, accueillera-t-il la première «zone blanche» d'Ariège ? La population accueille favorablement le projet. Une association a été créée pour l'aider à voir le jour. Mais de nombreux écueils subsistent.

C'est un petit coin de Séronais à la nature sauvage, qui abrite une foule de petits hameaux pittoresques au détour de routes moins larges que le capot d'une voiture. Dans ce coin préservé, et plus particulièrement dans la vallée de l'Artillac, une entaille vertigineuse entre Esplas-de-Sérou et Castelnau-Durban, une association, regroupée autour de Béatrice M… (1), électrosensible, espère faire naître la première zone blanche du département.

Des recherches doivent être menées de toute urgence sur les risques liés à la présence de nanomatériaux dans les déchets ménagers

Nanoparticules grossies au microscope rentrant dans la
composition des nanomatériaux. Anses
(choix d'image par la rédactrice de "Mieux Prévenir")
Des recherches doivent être menées de toute urgence sur les risques liés à la présence de nanomatériaux dans les déchets ménagers
oecd.org, 22 février 2016

22/2/2016 - Des recherches doivent être menées de toute urgence pour évaluer les risques éventuels pour la santé humaine et les écosystèmes liés à la présence de quantités toujours plus importantes de nanomatériaux manufacturés dans les déchets ménagers, qui finissent rejetées dans l’environnement, selon un nouveau rapport de l’OCDE.

Selon le rapport « Nanomaterials in Waste Streams: Current Knowledge on Risks and Impacts » (seulement disponible en anglais), des nanomatériaux manufacturés finissent dans des décharges, incinérateurs et stations d’épuration qui ne sont pas conçus pour retenir des particules d’à peine un millionième de millimètre. Des nanoparticules se retrouvent donc dans les boues d’épuration utilisées comme engrais en agriculture et dans les effluents des stations déversés dans les cours d’eau et les lacs, ainsi que dans les produits recyclés.

Pétition : Reconnaitre en urgence l'électro hypersensibilité comme handicap

Veuillez signer la pétition.  Les personnes d'autres pays peuvent signer.

Reconnaitre en urgence l'électro hypersensibilité comme handicap


Petitioning ministère de la santé and 1 other [Secrétaire d'Etat en charge du handicap, France]

Michèle RIVASI Bruxelles, Belgium

La députée et l’eurodéputée écologistes Laurence ABEILLE et Michèle RIVASI ont organisé jeudi 11 Février pour la première fois à l’Assemblée nationale un Colloque pour la reconnaissance de l'électro hypersensibilité comme handicap.

Il y a urgence à agir dès aujourd’hui, car face au déploiement actuel des objets connectés, les expérimentations de la 5G pour la téléphonie mobile et toujours plus de wifi dans les lieux publics, nous sommes plus que jamais entourés d’un « brouillard d’ondes », nuisible pour notre santé à tous. Fin août dernier, un tribunal a reconnu un handicap à 80% à une femme souffrant d’électro-hypersensibilité.

Le professeur Belpomme, présent à ce Colloque, a présenté ses recherches sur plus de 1200 patients électro-hypersensibles et chimico-sensibles ; il démontre la réalité de cette pathologie.

21 févr. 2016

Ondes électromagnétiques : un nouveau scandale sanitaire ?

©Jean Claude MOSCHETTI/REA
Ondes électromagnétiques : un nouveau scandale sanitaire ?
par Anne-Marie Thomazeau, viva.presse.fr,
15 février 2016

La députée et l'eurodéputée écologistes Laurence Abeille et Michèle Rivasi ont organisé pour la première fois à l'Assemblée nationale un colloque sur les impacts sanitaires des ondes électromagnétiques. Un appel y a été présenté à l'initiative de parlementaires et de médecins, afin que le ministère de la Santé reconnaisse enfin cette maladie.

Face au déploiement actuel des objets connectés, les expérimentations de la 5 G pour le téléphone mobile et la présence toujours plus importante de la wifi dans les lieux publics, nous sommes plus que jamais entourés d'un « brouillard d'ondes ». Parallèlement, le nombres de spersonnes victimes d'électro-hypersensibilité ne cesse de croître. Ces ondes pourraient aussi être responsables de la montée des cas d'autisme, de maladie d'Alzheimer et d'Avc chez les moins de vingt ans.

France : Colloque sur l’électrosensibilité du 11 février 2016

Si vous voulez appuyer l' initiative, "Reconnaitre en urgence l'électro hypersensibilité comme handicap", vous pouvez signer la pétition qui se trouve à cette adresse : Change.org


Crédit : freepenguin – CC BY-SA 3.0
Colloque sur l’électrosensibilité
jay / electrosensible.info, 21 février 2016

Le jeudi 11 février dernier, un colloque sur la reconnaissance de l’électrosensibilité a été organisé par la Député Laurence Abeille et la Député européenne Michèle Rivasi. Le but était de sensibiliser à cette question à travers des tables rondes et des témoignages de malades ou de proches dont le but final était de remettre un appel à la reconnaissance de cette pathologie signé par différents professionnels de la santé à la ministre de la Santé.

Personnellement, je ne m’y suis pas rendu car je suis déjà sensibilisé à la chose dans tous les sens du terme si je puis dire, et comme c’était destiné a priori aux professionnels de la santé j’aurais pris une place aux dépends de quelqu’un à qui ça aurait pu être bénéfique pour appréhender cette maladie environnementale. C’est donc à partir des différents articles dans la presse que je vais faire une petite revue de presse car cet événement a été assez peu relayé et dans la majorité des cas, c’est un copié-collé d’un article de l’AFP qui a été publié.

14 févr. 2016

France : Toulouse : Antennes relais : la fronde des riverains contre les opérateurs

Antennes relais : la fronde des riverains contre les opérateurs
par Gérald Camier,
ladepeche.fr,  10 février 2016

Dans l'agglomération toulousaine, cernée par les antennes de téléphonie, la bataille des collectifs de riverains continue contre les opérateurs de plus en plus gourmands.

On les avait presque oubliées tant elles épousent aujourd'hui le paysage urbain. Mais les antennes relais, qui se multiplient dans la Ville rose (plus de 450) et qui peuvent rapporter 15 000 euros par an à certaines copropriétés, n'ont pas toujours la vie facile et nombreux sont les collectifs de riverains à monter au créneau dès qu'un opérateur de téléphonie jette son dévolu sur un immeuble. Cette fois, c'est le collectif enfants sans antennes (Cesa), avenue Jean-Rieux à Toulouse, qui s'inquiète de la prochaine installation de trois antennes relais par l'opérateur Free qui a déposé une demande en mairie. Pour les habitants du quartier, c'est l'antenne de trop.

L'électro-hypersensibilité, une souffrance en mal de reconnaissance

L'électro-hypersensibilité, une souffrance en mal de reconnaissance
Huffington Post France, 9 février 2016

Laurence Abeille, Députée EELV du Val-de-Marne
Michèle Rivasi, Députée européenne Europe Ecologie-Les Verts (France), fondatrice de la CRIIRAD
Dominique Belpomme, Professeur de cancérologie à l'université Paris-Descartes
Pierre Le Ruz, Président du CRIIREM, ex-administrateur à la Société Française de Radio Protection

Troubles visuels et cognitifs, acouphènes ou encore dépression. En tant que professionnels de la santé, nous avons constaté la multiplication de ces symptômes au cours des dernières années.

Ces troubles peuvent bien sûr être la conséquence de nombreux facteurs mais nous avons remarqué qu'ils tendent à se manifester de manière plus intense quand l'exposition aux ondes électromagnétiques s'accroit dans l'environnement de nos patients.

13 févr. 2016

Atrophies crâniennes et virus Zika : des médecins suspectent plutôt un produit chimique

Au Brésil, un bébé de 4 mois atteint de microcéphalie, une grave mal-
formation crânienne que les autorités du pays attribuent à l'infection
des mères par le virus Zika.  
© Nacho Doce/Reuters
Atrophies crâniennes et virus Zika : des médecins suspectent plutôt un produit chimique
par Vanessa Boy-Landry, Paris Match, 12 février 2016

Des médecins argentins et brésiliens écartent le virus Zika dans l'apparition de graves malformations crâniennes chez les nouveaux-nés au Brésil. Et mettent en cause l'utilisation d'un insecticide fabriqué par un partenaire de Monsanto censé protéger de la dengue.

Le virus Zika ne serait pas à l'origine de la dramatique augmentation d'atrophies crâniennes et cérébrales des nouveaux-nés en Amérique du Sud. C'est ce qu'avance un groupe de chercheurs argentins, dans un rapport coordonné par le Dr Avila Vazquez, pédiatre spécialisé en néonatalogie, le 3 février dernier. Pourtant, avec 1,5 million de personnes infectées en quelques mois, le Brésil avait lancé l'alerte en novembre dernier, incriminant le virus transmis par les moustiques dans l'apparition de graves malformations congénitales et de troubles neurologiques.

Canada: Recommandations du Comité permanent de la santé 2015 sur le rayonnement électromagnétique de radiofréquences et la santé des Canadiens

Recommandations du Comité permanent de la santé 2015 sur le rayonnement électromagnétique de radiofréquences et la santé des Canadiens
Canadiens pour une technologie sécuritaire

Click here for the English page

Le mardi, 9 juin 2015, le Comité permanent de la santé, dont le mandat consiste à se pencher et à produire un compte-rendu sur toutes les questions ayant trait au mandat, à la gestion et aux opérations de Santé Canada, a unanimement adopté le rapport final après leur étude du Code de sécurité 6 de Santé Canada. Lors de trois journées complètes d'audiences réparties sur deux mois, les dix députés membres du Comité ont entendu des représentants des deux parties s'opposant dans ce débat; incluant des scientifiques des plus en vue et des médecins d'un peu partout dans le monde, Santé Canada et l'Association canadienne des télécommunications sans fil. (Vous trouverez plus bas sur cette page les témoignages et récapitulations.)

Les cinq méthodes de l’industrie pharmaceutique pour nous bourrer de médicaments inutiles

© Red ! /Reporterre
Les cinq méthodes de l’industrie pharmaceutique pour nous bourrer de médicaments inutiles
par Sarah Lefèvre (Reporterre)
10 février 2016

L’industrie pharmaceutique va bien, très bien même. Grâce aux Français, leurs plus fidèles clients au monde, mais d’abord grâce à un intense et efficace travail de l’ombre auprès des autorités politiques et sanitaires et des médecins. Si la santé des laboratoires est renforcée par ces pratiques, ce n’est pas le cas de celle des patients.

Au concours des consommateurs du comprimé, les Français figurent toujours sur la première marche du podium. En moyenne : quatre comprimés avalés par jour pour l’ensemble de la population et une facture de 34 milliards d’euros en 2014. Soit 2,7 % de plus que l’année précédente, dont 20 milliards pris en charge par la Caisse nationale d’assurance maladie. Parallèlement, l’industrie pharmaceutique s’affirme comme la plus rentable au monde et elle ne cesse de progresser : 639 milliards d’euros de chiffres d’affaires global pour le secteur en 2013, en croissance de 4,5 % par rapport à 2012. Il y a 10 ans, un rapport de la Chambre des Communes anglaises sur l’industrie pharmaceutique concluait : « Elle est maintenant hors de tout contrôle. Ses tentacules s’infiltrent à tous les niveaux » (texte en bas de cet article). Le constat est-il toujours d’actualité ? Comment s’y prend-elle, dans quelles strates se fond-elle pour maintenir notre dépendance et commercialiser toujours plus de nouvelles molécules ?

Appel de médecins pour faire reconnaître l’électrosensibilité

Photo JEAN-SEBASTIEN EVRARD. AFP
«Les électrosensibles existent mais ce sont des fantômes. On a voulu les faire exister. Il y a des médecins, des chercheurs qui s’en occupent mais le ministère de la santé ne tient pas compte de ces maladies émergentes», a déclaré Mme Rivasi, lors d’une conférence de presse.

«On soigne les gens mais on ne s’intéresse pas à l’environnement dans lequel ils vivent», a commenté pour sa part Mme Abeille. «C’est le même processus que l’amiante. Il a fallu 100 ans pour reconnaître que c’était mortel», a-t-elle estimé.

Appel de médecins pour faire reconnaître l’électrosensibilité
par AFP, liberation.fr, 11 février 2016

Une cinquantaine de médecins et professionnels de la santé ont exhorté jeudi le gouvernement à reconnaître l’électrosensibilité comme une pathologie ayant un impact sanitaire.

L’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques, qui serait causée par les antennes relais de téléphonie mobile ou les portables, provoquerait de multiples maux dont des troubles du sommeil, cognitifs, maux de tête.

La longue lutte pour la reconnaissance de l'hypersensibilité aux ondes magnétiques

© MIGUEL RIOPA / AFP
La longue lutte pour la reconnaissance de l'hypersensibilité aux ondes magnétiques
par Margaux Baralon, europe1.fr,
12 février 2016

SANTÉ - Un collectif de médecins a demandé cette semaine au gouvernement de reconnaître officiellement cette pathologie. Mais des controverses subsistent au sein du milieu scientifique.

Ils sont généralistes, mais aussi ostéopathes, dentistes, infirmiers ou kinésithérapeutes. Une cinquantaine de médecins et de professionnels de la santé ont lancé, jeudi, un appel au gouvernement pour "mieux comprendre etreconnaître l'électro-hypersensibilité".

L'hypersensibilité aux ondes électromagnétiques est, selon eux, "une pathologie complexe et multifactorielle", occasionnant une "souffrance physique réelle". "Pour autant, cette pathologie n'est toujours pas reconnue par les autorités sanitaires françaises", regrettent les signataires de l'appel.

12 févr. 2016

Appel de médecins et professionnels de santé - "Pour mieux comprendre et reconnaître l'électro-hypersensibilité"

APPEL DE MEDECINS ET PROFESSIONNELS DE SANTE – « POUR MIEUX COMPRENDRE ET RECONNAITRE L’ÉLECTRO-HYPERSENSIBILITÉ »
michele-rivasi.eu, 11 février 2016

APPEL de MEDECINS et PROFESSIONNELS DE SANTE

à l’occasion du colloque du 11 Février 2016 à l’Assemblée nationale
« Pour mieux comprendre et reconnaitre l’électro-hypersensibilité »

Nous, médecins, scientifiques et professionnels de santé,

Considérant l’appel de Fribourg lancé en 2002 par des médecins, nous constatons ces dernières années au cours de nos consultations, une augmentation dramatique de maladies graves et chroniques chez nos patients, telles que:

Les symptômes généralement constatés à l’utilisation du téléphone portable :

- douleur et/ou une chaleur dans l’oreille
- troubles de la sensibilité superficielle à type de dysesthésies(fourmillements, picotements, brûlures, voire prurit) au niveau du visage, du cuir chevelu ou du bras

Puis peu à peu, et de façon permanente :

11 févr. 2016

France : Ondes : dans les P.-O., des cures en zone blanche pour les électrohypersensibles

Anne-Laure Mager, présidente électrohypersensible de
"Perdons pas le fil". AFP
Ondes : dans les P.-O., des cures en zone blanche pour les électrohypersensibles
midilibre.fr, 8 février 2016

L'association “Perdons pas le fil” souhaite créer dans les P-O la première zone en France préservée des ondes électromagnétiques.

Au milieu d'une chênaie qui s'étend à l'infini, une poignée de mas aux pierres de granit surplombent un ruisseau. C'est ici, sur la commune d'Amélie-les-Bains (P-O), que “Perdons pas le fil”, association nationale qui défend lesélectrohypersensibles (EHS, personnes allergiques aux ondes), entend créer la première zone en France préservée de tout électromagnétisme. Sa présidente, la Perpignanaise Anne-Laure Mager, mène un combat à rebrousse-poil dans le concert de ceux qui réclament la couverture tous azimuts par la téléphonie mobile. "Nous, nous voulons maintenir des zones blanches (Ndlr, sans réseau), explique-t-elle. Ces zones pourraient devenir des refuges où “se ressourceraient” les EHS." Car l'électrosensibilité est "comme une allergie". "Il suffit d'aller dans une zone protégée pour se désintoxiquer", au moins temporairement, dit-elle.

France : Douleurs "insupportables" et poids des lobbys : Laurence Abeille combat l'hypersensibilité aux ondes

Laurence Abeille dénonce l'action menée par les lobbys afin que les
autorités ne légifèrent pas sur les technologies sans fil. 
©Stéphane Allaman/Sipa
"Des médecins ont préparé un appel que nous voulions transmettre demain (jeudi 11) à Marisol Touraine, mais la ministre a refusé. C'est une faute. Qu'elle ne prenne même pas la peine d'envoyer quelqu'un de son cabinet, c'est scandaleux. (...) On laisse se développer des technologies sans prendre la peine d'étudier leur impact sur notre santé. (...) Je pense qu'il y a un scandale sanitaire majeur à venir qui sera lié aux pollutions environnementales, par les ondes ou autres, et que ce sujet n'est absolument pas traité par les autorités sanitaires."

Douleurs "insupportables" et poids des lobbys : Laurence Abeille combat l'hypersensibilité aux ondes
par Pierre Plottu, francesoir.fr, 10 février 2016

La députée Laurence Abeille (EELV, Val-de-Marne) et l'eurodéputée Michèle Rivasi (EELV) organisent un colloque visant à faire connaître, et reconnaître, l'électro-hypersensibilité, ce jeudi à l'Assemblée nationale. Dans une interview à "FranceSoir", Mme Abeille en appelle ainsi à une prise de conscience des autorités sanitaires pour "dire que la protection des populations est prioritaire, et fixer des normes".

10 févr. 2016

Suisse : Comment les entreprises utilisent nos données

Comment les entreprises utilisent nos données
par Mathilde Farine, Cheffe de la rubrique Economie & Finance, Le Temps,
28 décembre 2015

Les sociétés suisses commencent à exploiter les données qu’elles récoltent depuis des années auprès de leurs clients. De l’horlogerie à la finance, en passant par la santé, notre panorama

Depuis des années, les entreprises récoltent des données. Parmi les premiers à avoir lancé ce travail de collecte, les détaillants, Migros et Coop, savent ce que les consommateurs suisses achètent, les banques peuvent connaître toutes les dépenses de leurs titulaires de comptes, Swisscom est au courant des déplacements des utilisateurs, les applications de musique récoltent des informations sur les goûts des auditeurs. Mais que font exactement ces entreprises des masses d’informations qu’elles accumulent?

Rien? Le sociologue Sami Coll, de l’Université de Lausanne, expliquait l’an dernier dans ces colonnes que la plupart des entreprises ont commencé à récolter des données sans savoir à quoi elles allaient leur servir. Ce n’est plus le cas. Les entreprises ont commencé à décrypter ces données et à s’en servir pour affiner leur offre, cibler la publicité et mieux positionner leurs produits en fonction de ce qu’elles peuvent savoir des goûts et des besoins de leurs clients.

Détection de marqueurs biologiques communs entre électrohypersensibilité et sensibilité chimique multiple

Détection de marqueurs biologiques communs entre électrohypersensibilité et sensibilité chimique multiple pour le diagnostic objectif et la caractérisation étiopathogénique d’une même pathologie.

Dominique Belpomme, Christine Campagnac, Philippe Irigaray
Association pour la Recherche Thérapeutique AntiCancéreuse (ARTAC), Paris
www.artac.info

European Cancer and Environment Research Institute (ECERI), Paris/Bruxelles
www.eceri-institute.org

La controverse sur les causes de l’Electrohypersensibilité (EHS) et de la sensibilité aux produits chimiques multiples (MCS) réside dans l’absence de critères diagnostics reconnus en raison du manque de biomarqueurs objectifs. Depuis 2009, nous avons investigué cliniquement et biologiquement 1216 cas de malades se disant être atteints d’EHS et/ou de MCS.

« Le glyphosate est plus toxique que ce qu’on pense »

Consommer bio est un geste politique.  Arrêtons d'acheter
de mauvais produits, l'industrie arrêtera d'en produire - DR
« Le glyphosate est plus toxique que ce qu’on pense »
par Sandra Imsand, Fédération romande des consommateurs, 4 février 2016

Robin Mesnages, docteur en biologie au King’s College de Londres, est de passage en Suisse pour une série de conférences. Rencontre en marge du dépôt des 25 340 signatures déposées le 4 février aux services du Parlement, à Berne.

Le chercheur français Robin Mesnages travaille depuis de nombreuses années sur le glyphosate et l’herbicide Roundup. Aux côtés du professeur Gilles-Eric Séralini, de l’Université de Caen, en France, il est l’auteur des plus longues études jamais menées sur ces pesticides. Ses résultats sont très inquiétants.

Comment avez-vous commencé à travailler sur le sujet des glyphosates?

8 févr. 2016

Electrosensibles, ils vivent assaillis par les ondes

Depuis début décembre, la Toulonnaise Annie vit un
calvaire.  Les nouveaux compteurs installés dans son
immeuble lui déclenchent des symptômes intolérables.
Elle ne vit plus chez elle.  Photo VLP
Toujours plus d'ondes sont émises par nos objets connectés. Pourtant apprécié, le progrès technologique devient source de nuisances. Un mal invisible, mais qui ronge réellement

Electrosensibles, ils vivent assaillis par les ondes
Var-Matin, 5 février 2016

A la rue, depuis l’arrivée des compteurs

Parfois, c’est comme si sa tête était prise dans un étau. D’autres, ce sont des sensations inflammatoires dans la gorge et les poumons. Ou des décharges. Ou bien encore, des maux de tête intolérables. « C’est clair. Dès le 7 décembre, j’ai commencé à me sentir mal. Depuis le 9 décembre, je ne dors plus chez moi. »

Bien qu’elle ait un logement bien à elle, Annie, la Toulonnaise, ne fait plus que passer à son domicile. « Je calcule tous mes gestes avant de rentrer chez moi. Parfois j’y reste dix minutes, parfois une demi-heure. Je fais le minimum ».

Le 9 décembre, c’est la date de la fin de l’installation des nouveaux compteurs Linky d’ERDF, dans son immeuble, quartier Claret à Toulon. Ce sont parmi les tout premiers du départment(1). Selon Annie, la technologie CPL(2) est responsable de ses troubles, subits et inédits. Elle qui ne se décrivait pas comme une « électrosensible », terme qui désigne les personnes dont les organismes sont perturbés par les ondes électromagnétiques.

7 févr. 2016

Suisse : Nouveau projet: un tunnel électrique et touristique au Grimsel

Nouveau projet: un tunnel électrique et touristique au Grimsel
par Bernard Wuthrich, 
Le Temps, 4 février 2016

La société nationale d'électricité Swissgrid et les cantons de Berne et du Valais lancent une hypothèse inédite: construire une galerie de 22 kilomètres pour y faire passer des trains et des lignes à haute tension

Qu'ont-ils tous à vouloir creuser des trous dans les Alpes? Il existe déjà deux tunnels ferroviaires au Lötschberg, un à la Furka, un et bientôt deux au Gothard, une liaison routière souterraine et peut-être bientôt deux sous ce même massif du Saint-Gothard. Un jour pourrait s'ajouter à la liste le tunnel du Grimsel. Ses promoteurs disent qu'il s'agit d'un projet «novateur» car il prévoit de réunir sous une même voûte une voie ferroviaire touristique et une ligne électrique à très haute tension.

France : La Gironde très exposée aux pesticides : l'enquête choc de "Cash investigation"

Une sulfateuse à usage agricole.© Photopemières Lignes/FTV
44 pesticides dans les cheveux des enfants :

L'équipe de "Cash investigation" a prélevé et fait analyser les cheveux de 20 enfants de quatre écoles primaires girondines, pour connaître leur exposition à certaines molécules chimiques...  Les résultats sont accablants: le laboratoire comptabilise jusqu'à 44 pesticide, autorisés ou non. Même interdits, certains insecticides, fongicides et herbicides contaminent l'environnement pendant des années, voire des siècles.


La Gironde très exposée aux 
pesticides : l'enquête choc de "Cash investigation"
sudouest.fr, 2 février 2016

VIDEOS - L'utilisation des pesticides fait polémique. La Gironde mais aussi les Landes et la Charente sont en première ligne. France 2 diffusait une enquête sur le sujet mardi à 20h55

Chaque jour, nous sommes exposés à des polluants et des particules dangereuses que nous ne voyons pas et que nous ne sentons pas. Mais nous mangeons, nous buvons et nous respirons quotidiennement jusqu'à 128 résidus chimiques.

Certains de ces produits sontcancérigènes, d'autres mutagènes,reprotoxiques (entraînant la stérilité) ou neurotoxiques. Pour les foetus exposés dans le ventre de leur mère et les enfants, plus vulnérables car leur cerveau et leur corps sont en plein développement, le cocktail chimique est redoutable.

Les enfants en première ligne

Pétition : Le gouvernement français doit interdire le folpel, un pesticide cancérogène pour les enfants!

Le gouvernement français doit interdire le folpel, un pesticide cancérogène pour les enfants! Signez notre pétition

Signez notre pétition adressée au gouvernement français:
Presque 109'000 signatures à ce jour.

Texte de la pétition:


Cash Investigation a présenté hier soir (mardi 2 février) un reportage choc sur le folpel, un pesticide cancérogène de Bayer. Depuis plus de 35 ans, les cancers chez les enfants augmentent chaque année de 1% en France.

Ce sont 2 500 enfants malades de plus chaque année en France, et les pesticides sont mis en cause ! Il est inadmissible de jouer ainsi avec la santé des enfants!

Dites au gouvernement français d'interdire la vente du pesticide cancérogène folpel.

Les États-Unis considèrent déjà le folpel «cancérogène probable pour l'homme». En France, les études inquiétantes se multiplient. «On retrouve du folpel dans l'air de presque toutes les régions françaises, notamment près d'un certain nombre d'écoles» selon Cash Investigation. En Gironde, un maire a alerté les autorités en 2012: 4 enfants de sa petite commune souffraient d'un cancer ! 

6 févr. 2016

Amputation et ondes : Attention à la double pain(e)

Crédit : Virginia Reza – CC0
"Il y a des gens qui vivent dans des caves car ils déclarent être devenus hypersensitif aux radiations non-ionisantes, le reste du monde utilise les portables et ne rencontre pas de problème. Cette polarisation permet de pouvoir mépriser les plaintes d’un petit nombre et de les classer dans la case psychosomatique. Ce qui n’est pas le cas dans cette expérimentation car les sujets ne pouvait pas avoir un comportement complexe de type psychosomatique. La douleur était en corrélation directe avec l’exposition aux radiofréquences."

Amputation et ondes : Attention à la double pain(e)
jay / électrosensible.info, 6 février 2016

Alors je sais qu’au premier abord il n’y a pas trop de lien entre les ondes électromagnétiques et les mutilations engendrées par les accidents ou les blessures de guerre, mais il s’avère que je suis tombé sur un article de l’université du Texas du 3 février sur un lien possible entre les douleurs liées à un membre amputé et l’exposition aux radiofréquences.

Pour illustrer la chose, l’article évoque le cas de David Underwood, ancien militaire qui a fait la guerre d’Irak et durant laquelle il a été blessé par un engin explosif improvisé (IED). Ses blessures étaient tellement graves qu’il est passé sur la table d’opération 35 fois et il en est résulté la perte de son bras gauche. En plus de la perte de son membre, son corps a été criblé de shrapnel au niveau de sa jambe ce qui lui a infligé une centaine de petites blessures.

5 févr. 2016

Perturbateurs endocriniens: « Si on ne fait rien, nos petits-enfants seront des mutants! »

Molecule Man / Wolfgang Staudt via Flickr
CC 
License by.
Perturbateurs endocriniens: «si on ne fait rien, nos petits-enfants seront des mutants!»
by Lucile Berland, slate.fr,
2 février 2016

Scientifiques en alerte, citoyens sous-informés, industriels pas pressés et politiques dépassés: la lutte contre ces molécules dangereuses répandues un peu partout depuis un demi-siècle avance à pas comptés.

Asthme, puberté précoce, problèmes de libido ou d’érection, malformations génitales, stérilité, diabète de type 2, obésité, baisse du QI, autisme, intolérances alimentaires et maladies inflammatoires, cancers du sein ou de la prostate… Depuis les années 1990, des toxicologues et biologistes, de plus en plus nombreux à travers le monde, étudient les effets potentiels de petites molécules présentes partout dans notre environnement. Ils leur ont donné le nom un peu barbare de «perturbateurs endocriniens».

Vingt-cinq ans plus tard, le grand public ne l’a toujours pas retenu. Pourtant, ces particules produites dans nos usines pétrolières, cosmétiques ou pharmaceutiques, et que nous consommons en masse, ont très probablement de graves effets sur notre santé et sur l’environnement.

Suisse : La Pétition «Interdire le glyphosate maintenant!» a été déposée à Berne


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La Pétition «Interdire le glyphosate maintenant!»
a été déposée à Berne

Genève/Berne, le 4 février 2016 - 25 340 personnes demandent aux autorités d’interdire les herbicides à base de glyphosate. Greenpeace, la Fédération romande des consommateurs (FRC) ainsi que les Médecins en faveur de l’environnement (MfE) ont déposé aujourd’hui 4 février la pétition au Service du Parlement.

Le glyphosate est l’herbicide le plus vendu en Suisse. Chaque année, 300 tonnes sont répandues sur les champs, vergers, parcs, voies ferrées et jardins. Le Centre international de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la santé (CIRC) avait classé la substance comme cancérogène probable. Il maintient ce jugement malgré la décision de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) de recommander la prolongation de son autorisation. L’indépendance du jugement de l’agence européenne est remise en question, car elle s’est basée sur des rapports non publiés des fabricants. "La divergence entre l’EFSA et l’Organisation mondiale de la santé le montre: la toxicologie n’est pas une science exacte. Les MfE ne veulent pas attendre le résultat de ces controverses: en cas de soupçon de cancérogénicité, il faut appliquer le principe de précaution et interdire le produit chimique", relève ainsi Peter Kälin, médecin auprès de l’organisation.

4 févr. 2016

Pesticides toxiques produits par Syngenta: Paraquat et Atrazine

La campagne “Stop Paraquat”, menée par des organisations non gouvernementales, des syndicats et des scientifiques du monde entier, appelle à cesser la production et interdire l’usage de cet herbicide hautement toxique.  Fabriqué et distribué par la compagnie suisse Syngenta,  le paraquat est interdit en Suisse depuis 1990 et dans l’Union européenne depuis 2007.  Syngenta continue à vendre cet herbicide toxique dans plus de 100 pays.  On l’utilise dans les plantations de bananes, café, huile de palme, caoutchouc, ananas et autres fruits, et aussi sur les champs de maïs et de riz.

Les effets néfastes sur la santé comprennent des lésions aux yeux,  saignements de nez,  irritations et brûlures de la peau, nausées,  vomissements, douleurs et problèmes respiratoires.  L’exposition à des doses même très faibles, pendant une longue durée peut nuire aux poumons, au système nerveux, et au cerveau. Elle peut aussi causer des malformations congénitales et augmente les risques de maladie de Parkinson.

Suisse : La pétition "Interdire le glyphosate" a été déposée à Berne

Remise de la pétition au Service du Parlement à Berne
ce matin.  
©Greenpeace
La pétition "Interdire le glyphosate" a été déposée à Berne
Greenpeace, 4 février, 2016

25'340 personnes demandent aux autorités d’interdire les herbicides à base de glyphosate. Greenpeace, la Fédération romande des consommateurs (FRC) ainsi que les Médecins en faveur de l’environnement (MfE) ont déposé aujourd’hui 4 février la pétition au Service du Parlement.

Le glyphosate est l’herbicide le plus vendu en Suisse. Chaque année, 300 tonnes sont répandues sur les champs, vergers, parcs, voies ferrées et jardins. Le Centre international de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la santé (CIRC) avait classé la substance comme cancérogène probable. Il maintient ce jugement malgré la décision de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) de recommander la prolongation de son autorisation.

OGM: Le Parlement européen refuse l'autorisation de trois sojas résistants au glyphosate

"La France n’a aucun intérêt à autoriser un nouveau soja sur son territoire, ni pour le bétail, ni pour l’alimentation humaine... Le modèle agricole qu’induit l’utilisation d’OGM est destructeur pour notre environnement et notre santé."

OGM: Le Parlement européen refuse l'autorisation de trois sojas résistants au glyphosate
michele-rivasi.eu, 3 février 2016

Ce mercredi 3 février, le Parlement européen s’est opposé à l’autorisation de trois sojas OGM (1) résistants au glyphosate, la substance active de l’herbicide le plus vendu au monde, le RoundUp.
Un produit de Bayer et deux de Monsanto sont donc refusés par les représentants des citoyens européens dont la majorité ne veut pas des OGM.

3 févr. 2016

France : Cancer du col de l'utérus. Nouvelle plainte contre le Gardasil

Cancer du col de l'utérus. Nouvelle plainte contre le Gardasil
ouest-france.fr, 11 décembre 2015

Voir aussi l'extrait du Wikipédia sur les effets indésirables du Gardasil® qui suit cet article.
 
Une nouvelle plainte a été déposée contre le Gardasil pour que des juges d'instruction enquêtent sur ce vaccin contre le col de l'utérus, a annoncé l'avocat d'une jeune femme.

Le parquet de Paris, saisi par des premières plaintes depuis 2013, a classé son enquête préliminaire fin octobre, estimant qu'il n'y avait pas de lien direct entre le vaccin commercialisé par le groupe franco-américain Sanofi Pasteur MSD et les pathologies dénoncées par une cinquantaine de plaignantes. Une analyse qui faisait écho à une étude rassurante de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Un combat judiciaire démarré en 2010

Suisse : La vaccination contre le papillomavirus est conseillé aux garçons

"Les Vaudoises deviennent méfiantes : L’Unité vaudoise de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire suit attentivement le recul du nombre de jeunes filles vaccinées contre le papillomavirus. Pour son responsable, le Dr Olivier Duperrex, cette baisse est probablement liée aux polémiques dont le vaccin Gardasil fait régulièrement l’objet. «Au début du programme de vaccination, nous touchions les deux tiers des filles. Aujourd’hui, on est au-dessous des 50%. Cette diminution progressive n’est pas étonnante. C’est probablement le résultat des débats polémiques qui ont eu lieu en France en 2014. L’effet de ces polémiques est dramatique et engendre une baisse des vaccins demandés à l’école.» " [Tant mieux !  C'est un vaccin dangéreux.  Voir le prochain message.]

Le vaccin est conseillé aux garçons, mais pas payé
par Marie Nicollier, 24 heures, 1er février 2016

Papillomavirus : La vaccination contre le virus est recommandée aux jeunes hommes depuis un an. Elle sera remboursée dès le mois de juillet

L’Office fédéral de la santé publique recommande depuis mars 2015 la vaccination contre les papillomavirus humains (HPV) non seulement aux jeunes filles, mais aussi aux garçons de 11 à 26 ans, idéalement entre 11 et 14 ans. Côté factures, les deux sexes ne sont pourtant pas logés à la même enseigne. L’école vaudoise, qui vaccine les élèves volontaires en 9e année, a fait savoir aux parents que la piqûre était remboursée uniquement pour les demoiselles.

Tabac: les films incitent des millions de jeunes

Le siège de l'Organisation mondiale de la Santé à
Genève.  Image:  Keystone
"[En 2014] plus de 40% des films américains intégraient des scènes de fumée, dont plus de 35% considérés comme visibles par des jeunes."

Tabac: les films incitent des millions de jeunes
ats/nxp / Tribune de Genève, 
1er février 2016

Santé : L'OMS tire le signal d'alarme après la hausse de consommation chez les jeunes.

Les films qui montrent des scènes de consommation de tabac ont incité des millions de jeunes à fumer. Dans un rapport publié lundi matin à Genève, l'OMS appelle les gouvernements à signaler clairement ces productions.

Plusieurs pays ont déjà pris des mesures. La Chine a ordonné de ne pas tourner des scènes où la fumée est montrée de manière «excessive». L'Inde a établi de nouvelles règles pour ces images et l'affichage de marques dans les films mais aussi les programmes télévisés, selon le troisième rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur cette question depuis 2009.

Wi-Fi chez Swiss

Allô Maman, je suis dans l’avion
par Claire Houriet Rime, Rédaction online, Bon à savoir, 28 janvier 2016

Enfer ou paradis? De nombreuses compagnies aériennes fournissent désormais l’accès internet en vol. Les tarifs restent élevés.

Il faudra s’y faire: les avions n’échappent plus à l’emprise de La Toile. Swiss vient de franchir le pas. La compagnie annonce une connexion wi-fi sur son nouveau fleuron, le Boeing 777 300 ER, attendu sur le tarmac dès février 2016. Et elle envisage d’équiper bientôt les Airbus A330 et A340, soit l’ensemble de sa flotte long courrier.

Le surf aérien reste toutefois un sport coûteux. Chez Swiss, il faut compter 9 fr. pour 20 MB. Un forfait amplement suffisant pour relever son courrier électronique si on évite de télécharger les fichiers joints, mais qui sera épuisé en moins d’un quart d’heure sur les réseaux sociaux! Les tweeteurs compulsifs choisiront donc un paquet plus généreux (19 fr. pour 50 MB ou 39 fr. pour 120 MB).

2 févr. 2016

Acharnement thérapeutique?

Choix d'image par la Rédactrice de "Mieux Prévenir".
"La médecine actuelle manque d'humanité, mais celle-ci rapporte nettement moins que les milliards du marché des anticancéreux."

Acharnement thérapeutique?
par Béatrice Deslarzes, Courrier des lecteurs, Tribune de Genève, 29 janvier 2016

Comme ancien ORL ayant pratiqué pendant de nombreuses années aux HUG et côtoyant quotidiennement des cancers touchant la sphère ORL, je ne peux m'empêcher de réagir à l'article de la Tribune de Genève d'aujourd'hui "Combattre le cancer enrichit les pharmas".

Ce que j'aimerais souligner, c'est que, bien souvent, ces médicaments ne sont faits que pour enrichir les boîtes pharmaceutiques.  Certes, il y a certains cancers qui peuvent être combattus, mais le plus souvent ces traitements ne font que prolonger de quelques mois la vie du patient, et cela avec des effets secondaires négatifs importants.  De plus, leur prix exorbitant ne justifie pas leur emploi.

Suisse : Combattre le cancer enrichit les pharmas

Sur la première page de la Tribune de Genève... A-t-on jamais entendu parler de la prévention : combattre les causes environnementales du cancer?   Les dépenses mondiales pour lutter contre le cancer ont atteint 100 milliards de dollars en 2014 et pourraient être de 147 milliards en 2018, c'est-à-dire, on ne gagnera pas le combat contre le cancer.  On enrichit les compagnies pharmaceutiques et les autres industries liées au traitement du cancer - et l'économie suisse, et au diable la prévention pour protéger la santé de la population.  Lire le prochain message : "Acharnement thérapeutique" - opinion écrit par Béatrice Deslarzes

Combattre le cancer enrichit les pharmas
par Richard Etienne, Tribune de Genève, 28 janvier 2016

Roche et Novartis sont les plus grands fabricants mondiaux de médicaments anticancéreux

Les deux entreprises sont très actives dans la lutte contre cette maladie souvent mortelle et disposent d’une longueur d’avance, mais la concurrence dans le monde est rude. Car c’est un marché très porteur. La pollution, le vieillissement démographique engendrent un nombre croissant de cancers et les pays émergents ont toujours plus les moyens de se soigner. Les dépenses mondiales ont atteint 100 milliards de dollars en 2014 et pourraient être de 147 milliards en 2018. C’est dire que tout le monde se rue dans le sillage des bâlois. Mais développer une thérapie oncologique coûte cher et le processus peut durer une décennie. Même si les conditions-cadres de la recherche et du développement sont bonnes en Suisse. Roche a plus investi dans la recherche de tels traitements. La société est ainsi régulièrement plus rentable que Novartis, qui, pour sa part, a vu son exercice 2015 se solder par des revenus et une rentabilité en baisse. Roche publie ses comptes aujourd’hui.

La Suisse se place sur le marché porteur du cancer

Santé et l'électrohypersensibilité

Santé et EHS
EHS Electro Sensibilité aux CEM

Pour découvrir la triste liste des symptômes dus au contact avec les CEM, descendez vers le bas de cette page

Certaines personnes sont plus sensibles à certains champs électromagnétiques : micro-ondes, ondes radio, très hautes fréquences, alors que d’autres sont plus sensibles aux courants électriques de fréquences plus basses (50Hz).

Symptômes les plus fréquents : Maux de tête, picotement en forme de casque sur la tête, douleurs intracrânienne, douleur articulaire et/ou musculaire (genou, main…), fatigue, insomnie, acouphènes, perte de concentration, dépression, irritabilité, problèmes cardiaques, notamment tachycardie.

Les signes cliniques : perturbation du système endocrinien, du système neuro-immunitaire, du système cardio-vasculaire, du système nerveux, du fonctionnement des cellules de différents organes.
Les symptômes peuvent s’apparenter à d’autres troubles ou maladies. Ils sont également fréquemment rencontrés dans la population générale.

La France reste à la traine, les lobbies sont puissants et biens implantés…

Produits chimiques : nos enfants en danger : Cash Investigation - 2 février 2016 sur France 2

AUJOURD'HUI !

PROCHAIN CASH INVESTIGATION en prime time mardi 2 février sur FRANCE 2
Produits chimiques : nos enfants en danger

pltv.fr

UNE ENQUÊTE DOCUMENTAIRE DE MARTIN BOUDOT POUR CASH INVESTIGATION
Mardi 2 février à 20h50 sur FRANCE 2


Il existe une menace chimique qui pèse sur nos enfants et que les parents ne peuvent pas combattre.
Des polluants que nous ne voyons pas, que nous ne sentons pas mais auxquels nos enfants sont bien exposés. Des particules dangereuses, cachées dans notre alimentation ou dans l’eau que nous buvons. Des polluants tapis dans nos meubles ou dans la poussière de nos maisons. Chaque jour, les enfants peuvent être exposés jusqu’à 128 résidus chimiques. Certains de ces produits sont cancérigènes, mutagènes, reprotoxiques, neurotoxiques..
Les enfants sont les plus vulnérables car leur cerveau, leur corps, sont en plein développement.

La vraie raison de la diminution de la durée de vie

« Beaucoup des grandes maladies et des atteintes fonctionnelles dont la prévalence a augmenté substantiellement au cours des quarante dernières années apparaissent être liées pour partie à des facteurs de développement consécutifs à des déséquilibres nutritionnels ou des expositions environnementales aux substances chimiques : obésité, diabète, hypertension, maladies cardiovasculaires, asthme et allergies, maladies immunes et auto-immunes, maladies neurodéveloppementales et neurodégénératives, puberté précoce et infertilité, certains types de cancer, ostéoporose, dépression, schizophrénie et sarcopénie ».

La vraie raison de la diminution de la durée de vie

par André Cicolella, président du Réseau environnement santé
, reporterre.net, 30 janvier 2016

L’espérance de vie à la naissance a reculé en France en 2015, une première depuis 1969. L’auteur de cette tribune y voit la conséquence de la crise sanitaire dans laquelle s’enfonce la France à cause de la multiplication des maladies chroniques dont les causes sont environnementales.

L’Insee vient de rendre publics les derniers chiffres sur l’espérance de vie à la naissance. Avec - 0,3 an pour les femmes et - 0,4 an pour les hommes, celle-ci connaît une baisse notable par rapport à 2014. Malgré cela, l’Insee continue de communiquer de façon rassurante en expliquant qu’il s’agit d’un phénomène ponctuel. Il y a d’abord un problème sémantique. Il serait plus exact de parler de durée de vie que d’espérance de vie. On connaît la durée de vie des générations qui décèdent aujourd’hui, mais cela ne permet pas de conclure qu’un enfant qui naît aujourd’hui aura la même durée de vie, car il naît et va vivre dans un environnement très différent de celui des générations d’avant-guerre.