Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

31 août 2015

Suisse : Prise en charge de l'électrosensibilité: Motion déposée en 2009 au Conseil national

Avis du Conseil fédéral du mai 2009 : "L'électrosensibilité repose sur un auto-diagnostic et qu'aucun lien causal n'a été prouvé entre les troubles de santé et les champs électromagnétiques." [La Confédération détient la majorité des actions dans Swisscom...]

Prise en charge de l'électrosensibilité
Texte déposé par Zisyadis Josef au Conseil national, Parlement suisse, 19 mars 2009

Le Conseil fédéral est chargé d'effectuer les modifications législatives, afin que les handicapés de l'hypersensibilité aux champs magnétiques soient reconnus et indemnisés pour un assainissement minimum de leur environnement.

Développement

L'électrosensibilité est une dégradation physique, un handicap qui exige d'obtenir assistance et aide. Le but de cette assistance doit être de donner à ces personnes la chance de vivre comme les autres.

Dans la plupart des cas, cette hypersensibilité se manifeste pas des maux de tête, des picotements occulaires, des vertiges et des troubles du sommeil, voire des nausées, des pertes d'appétit, des douleurs abdominales. Ces situations se développent rapidement, vu le manque de précaution face au développement sans limite des nouvelles technologies.

29 août 2015

L'augmentation des cas de démence

Les auteurs de cette étude de l'Université de Bournemouth suggèrent que les changements environnementaux majeurs de ces dernières 30 années peuvent être responsables pour l'augmentation du nombre des cas de démence diagnostiqués chez les personnes plus jeunes (40-50 ans) et pour l'augmentation généralisée des décès par démence :  hausse du transport aérien et routier, de la présence des organophosphorés dans la filière alimentaire, de l'utilisation des appareils électroniques qui émettent le rayonnement non ionisant, et surtout, l'interaction entre toutes ces sources de pollution.  Non seulement les cas de démences sont en augmentation, mais aussi d'autres maladies chroniques:  cancers, diabète, dépressions, maladies cardiovasculaires...  Selon un rapport national sur la santé, publié en août 2015 par l'Observatoire suisse de la santé, plus d'un quart de la population suisse - 2,2 millions de personnes - souffre d'une maladie chronique.  L'augmentation de ces maladies ne peut pas être expliquée par le vieillissement de la population.  Il est dommage que la Suisse, comme beaucoup d'autres pays, continue de citer la sédentarité, le tabac, et l’abus de l’alcool comme causes de ces maladies et d'axer leurs campagnes de "prévention" sur ces facteurs au lieu de regarder notre environnement pollué... (Voir l'article dans la Tribune de Genève.)

L'augmentation des cas de démence
par Sidney Usher, notis-consulting.net, 18 août 2015

Des chercheurs de l’Université de Bournemouth, ville du Royaume-Uni, viennent de réaliser une étude à la fois stimulante intéressante et alarmante.

Suisse : Innocenzo: une première clownesque sur l'électrosmog : La-Chaux-de-Fonds, 12 et 13 septembre 2015

Innocenzo: une première clownesque sur l'électrosmog


« Innocenzo » est un spectacle poétique, humoristique, musical et pour tous, avec un message de prévention des effets néfastes de la pollution électromagnétique. Il sera présenté au Centre de Culture ABC à La Chaux-de-Fonds, Suisse, les 12 et 13 septembre à 16h30, par la Piti Théâtre Company et sera suivi d'une collation et d'une exposition offertes par l'Association Romande Alerte aux ondes électromagnétiques (ARA). Info​s​ et billets: www.ptco.org/inno

« Innocenzo » est un spectacle théâtral qui raconte, avec humour et musique live, les aventures d'un clown qui tombe malade. Après avoir vu de nombreux docteurs et guérisseurs incapables d'expliquer ses symptômes, il comprend finalement que ceux-ci sont causés par la pollution électromagnétique. Il commence à guérir. L'histoire est tirée de faits réels vécus par les auteurs. La version anglaise a tourné aux Etats-Unis le printemps dernier.

28 août 2015

Déclaration de l'ancienne directrice de l'OMS sur son électrosensibilité

Déclaration de l'ancienne directrice de l'OMS sur son électrosensibilité
Priartem – Info presse, 
19 août 2015


Madame Gro Harlem Brundtland, ancien Premier Ministre norvégien et ancienne directrice générale de l'OMS (1998-2003), évoque, dans une interview accordée au quotidien norvégien, Aftenposten, et publiée le 14 août, son électrosensibilité et appelle chacun à se protéger.

“Je veux dire : protégez-vous ; ne gardez pas votre téléphone dans votre poche.”. Elle ajoute que son organisme réagit aux radiations électromagnétiques depuis 25 ans. Aujourd'hui, elle utilise le portable le moins possible et le tient éloigné de la tête lorsqu'elle envoie un message. Elle ne peut pas le tenir au niveau de celle-ci sans risquer immédiatement de violents maux de tête.

Pour Madame Gro Harlem Brutland, les résultats des recherches montrent qu'il n'y a pas de doute sur l'effet néfaste des ondes auxquelles est exposée la population, qu'elles viennent du portable ou des autres technologies sans fil.

27 août 2015

Électrosensibilité : La justice en avance sur la science ?

Crédit : Emmanuel Huybrechts – CC2.0
Électrosensibilité : La justice en avance sur la science ?
jay, electrosensible.info, 25 août 2015

La question des ondes et de leurs effets sur la santé serait-elle prise un peu plus au sérieux par la justice que par la communauté scientifique ? C’est un peu la question que l’on peut se poser au vu de la récente décision de justice sur le cas d’une personne se disant électrosensible.

Il existe néanmoins un précédent mais en Italie où la cour de cassation de Rome a jugé en 2012 que la technologie sans-fil était à l’origine de l’apparition de la tumeur de M. Innocente Marcolini au niveau de son nerf nerf trijumeau.

Cette fois-ci, c’est au mois de juillet dernier que la justice française a officiellement considéré la qualité de grave handicap à une électrosensible en prenant le contre-pied d’une décision de la maison départementale des personnes en situation de handicap (MDPH) de l’Ariège.

L’avertissement de l’ex-directrice de l’OMS sur les ondes

L’avertissement de l’ex-directrice de l’OMS sur les ondes
jay, electrosensible.info, 22 août 2015

Encore un témoignage concernant les effets des ondes sur la santé, est-ce un hurluberlu avec un son casque de débroussailleur et son tissu anti-ondes ? ou peut-être encore un de ces parasites qui souhaite vivre aux crochets de la société avec les aides sociales ?

Et non perdu, quel dommage pour certains médias qui ne pourront pas faire de reportage racoleur. Au final, c’est juste l’ancienne directrice de l’OMS et ancienne première ministre de la Norvège, le docteur Gro Harlem Brundtland, qui a expérimenté certains de ces effets et émet des doutes quant au discours « rassurant » de certains scientifiques.

C’est lors d’une interview dans le cadre de la conférence politique d’Arendalsuka, le 15 août dernier dans la ville d’Arendal en Norvège, qu’un journaliste a fait un aparté sur la question de l’utilisation de son smartphone.

26 août 2015

La justice française reconnait pour la première fois le handicap dû à l'électrosensibilité

Première reconnaissance en justice de handicap dû à
l'électrosensibilité (AFP/ Fred Dufour)
La justice française reconnait pour la première fois le handicap dû à l'électrosensibilité
leparisien.fr, 25 août 2015

La justice a reconnu, pour la première fois en France, l'existence d'un handicap grave dû à l'hypersensibilité aux ondes électromagnétiques, un dossier sensible dans une société où téléphone mobile et wifi sont omniprésents.

Passé inaperçu lors de sa publication début juillet, un jugement du Tribunal du contentieux de l'incapacité de Toulouse confirme, expertise médicale à l'appui, que Marine Richard, la plaignante, souffre d'un syndrome dont "la description des signes cliniques est irréfutable".
Le jugement transmis mardi à l'AFP par l'association Robin des Toits, qui milite pour la sécurité sanitaire dans les technologies sans fil, évalue sa déficience fonctionnelle à 85% et estime qu'elle ne peut pas travailler.

France : Justice : Handicap reconnu pour une personne souffrant d'électrosensibilité

Pour la première fois en France un tribunal reconnait
un handicap ehez une personne se disant électrosensible.
Justice : handicap reconnu pour une personne souffrant d'électrosensibilité
Par la rédaction avec AFP, allodocteurs.fr, 
25 août 2015

La justice française a reconnu pour la première fois l'existence d'un handicap grave chez une personne déclarant souffrir d'une l'hypersensibilité aux ondes électromagnétiques.

Marine Richard, 39 ans, vit recluse dans les montagnes de l’Ariège depuis 2010 pour se protéger des ondes. Cette ancienne journaliste qui se dit victime d’un syndrome d'hypersensibilité a été récemment reconnue comme victime d’un handicap grave par le Tribunal du contentieux de l’incapacité de Toulouse. Transmis mardi 25 août à l’AFP par l’association Robin des Toits, qui milite contre les dangers du rayonnement électromagnétique et les implantations d'antennes-relais. Le jugement précise que la déficience fonctionnelle de la patiente est de 85% "avec restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi". Celle-ci se voit donc accorder par la justice le droit à une allocation pour adulte handicapé, notamment sous forme d’une aide à l’aménagement de son logement.

23 août 2015

Un piratage de voiture montre les dangers des objets connectés

Les données collectées par les objets connectés peuvent
servir à découvrir comment les gens vivent ou leurs
routines quotidiennes, des informations utiles pour des
voleurs par exemple.  Image:  capture écran Youtube
"Ce qui dérange particulièrement Jeff Moss, fondateur de la conférence "Black Hat", c'est la possibilité de pirater des compteurs intelligents. Les attaquants pourraient ainsi viser non seulement des domiciles individuels, mais aussi tout un réseau, peut-être en coupant et rallumant de manière répétée l'électricité dans tout un quartier."

Un piratage de voiture montre les dangers des objets connectés
ats/Newsnet, 8 août 2015

Une conférence à Las Vegas se penche sur les dangers des objets connectés après le piratage d'une Jeep par deux hackers.

La récente prise de contrôle médiatisée d'une Jeep grâce à une faille de son système électronique n'est qu'un aperçu des dangers pouvant survenir sur la route dans un environnement dominé par des objets connectés. Une conférence à Las Vegas se penche sur ces risques.

Les possibilités de voler les données, voire de contrôler totalement des appareils rendus «intelligents» par une connexion Internet, sont un thème central des présentations à la conférence Black Hat sur la sécurité, qui se tient cette semaine à Las Vegas.

21 août 2015

Electrohypersensible, elle change de vie pour se protéger des ondes

© istock
Electrohypersensible, elle change de vie pour se protéger des ondes
par Emilie Cailleau, topsante.com, 14 juillet 2015

Emilie souffre de troubles liés à l'exposition aux champs électromagnétiques. Elle a dû changer sa vie pour fuir le calvaire des ondes.

Emilie ne supporte pas Internet ni le téléphone portable. Non pas qu'elle soit opposée aux nouvelles technologies mais elle souffre dans sa chair l'exposition aux ondes électromagnétiques émises par les appareils électroniques. Crises de tétanie, acouphènes, pertes de mémoire, difficulté à se concentrer.

Chaque exposition aux ondes se traduit par des maux violents et insupportables pour cette femme de 48 ans. Tant et si bien que cette ancienne architecte a dû quitter sa vie de citadine pour se réfugier à la campagne autour du massif du Livradois-Forez (Puy-de-Dôme). Elle se souvient amèrement les premières manifestations de ces troubles des années plus tôt : "J'ai commencé à avoir de violents maux de tête, des arcs électriques en bouche, des nausées, des pertes de motricité. Je repérais les antennes à deux kilomètres et je perdais mes cheveux par poignées", se rappelle-t-elle, interrogée par l'AFP.

Une maladie d'adaptation peu considérée en France

Il y a trente ans, les Suisses dormaient mieux

Il y a trente ans, les Suisses dormaient mieux
echomagazine.ch, 13 mai 2015

45 minutes de sommeil perdues en trente ans: à ce rythme, les Suisses vont rattraper les autres petits dormeurs européens. Mais ce n’est pas toujours un bienfait ni un signe de bonne santé.

Si nous ne le trouvons pas, nous désespérons. S’il nous est retiré, nous devenons malades et dépressifs. Paradoxalement, le sommeil est une des grandes activités de l’espèce humaine, mais notre époque en fait un usage toujours plus restreint. On tombe ici et là dans les médias sur des titres disant que «la société est épuisée», qu’elle vit en «décalage horaire» ou que l’insomnie devient une épidémie. De fait, on dort de moins en moins et de plus en plus mal. Sept heures trente par nuit en Suisse en semaine, soit quarante minutes de moins qu’il y a trente ans (voir encadré). Et un quart des personnes interrogées déclare dormir plutôt médiocrement ou mal.

Ces chiffres figurent dans une étude publiée fin 2014 par les universités de Bâle et de Zurich ainsi que par l’Office fédéral de l’environnement, étude qui fait la comparaison avec les années 1980. Ses auteurs expliquent ce phénomène par l’obsession actuelle d’être connecté et accessible en permanence via les smartphones, tablettes et ordinateurs ainsi que par la transformation du monde du travail et le développement de la vie sociale nocturne.

20 août 2015

L’abus de téléphone portable nocif pour le cerveau

© istockphoto.com/Dangubic
L’abus de téléphone portable nocif pour le cerveau
planetesante.ch, 27 juin 2014

Le risque de survenue de certaines tumeurs cérébrales pourrait augmenter chez les personnes qui font un usage intensif de leur téléphone portable, selon une étude française. Des conclusions qui rappellent l’importance de respecter certaines mesures de précautions.

Bluetooth, wi-fi, téléphonie sans fil, portables, micro-ondes: les technologies utilisant des radiofréquences sont aujourd’hui nombreuses. Malgré un nombre important de travaux scientifiques sur les effets de ces rayonnements non-ionisants sur la santé, aucun consensus n’a à ce jour émergé. Les téléphones portables, de par leur nombre croissant –six milliards dans le monde en 2011– et leur proximité avec le cerveau lors de leur utilisation font l’objet d’une attention particulière. Une étude pilotée par des chercheurs de l’université de Bordeaux montre, chez les personnes qui font un usage intense de leur téléphone, une augmentation du risque de tumeurs de la glie, le tissu qui entoure et soutient les neurones.

17 août 2015

Maladies neurologiques : plus fréquentes et plus précoces

"... la génétique ne peut être responsable d'évolutions constatées sur de si courtes périodes. En définitive, le Professeur Pritchard envisage que l’association de plusieurs facteurs environnementaux induit une accroissement du nombre de démences. Parmi ces causes environnementales, on pourrait citer les radiations (wifi, téléphones portables…), la pollution de l'eau et de l'air, ou les additifs chimiques présents dans notre alimentation."

Maladies neurologiques : plus fréquentes et plus précoces
par Marie-Céline Jacquier, lanutrition.fr,  29 Août 2013

De plus en plus de personnes sont touchées par des démences comme Alzheimer, et de plus en plus tôt. La longévité n'est pas seule responsable.

Une nouvelle étude épidémiologique publiée dans Public Health semble confirmer l’existence de causes environnementales liées à l'épidémie d'Alzheimer.

16 août 2015

France : Rencontre EHS-24 au 31 août 2015- Loire

Rencontre EHS-24 au 31 août 2015- Loire
www.uneterrepourlesehs.org

«Les ONDAPARÉ»

Rencontre EHS en Rhône-Alpes/Auvergne du 24 août au 31 août 2015.


Cette rencontre, «les ONDAPARÉ», sera placée sous le signe du partage et de la convivialité; et qu'une pensée continue aille vers celles et ceux dont l'EHS est trop avancée pour se joindre à nous.

Celles et ceux qui vivent cet été, et toute l'année, dans des conditions intolérables. Il s'agit, aussi, de renforcer nos liens entre personnes EHS, de briser la solitude quelques jours au moins..., et de ne rien faire, se poser simplement. Et si vous le voulez, nous apporterons une réponse à cette question :
" Quoi faire pour que la détresse des EHS soit entendue ? "

15 août 2015

Suisse : Utilisation problématique des smartphones par les jeunes

Utilisation problématique des smartphones par les jeunes 
Déposé par Gilli Yvonne, 25 septembre 2014

Texte déposé au Conseil national, Parlement suisse

Diverses études se sont penchées sur les conséquences de l'utilisation des médias électroniques sur la santé. On sait que les jeunes constituent un groupe particulièrement exposé. Une étude de l'université de Bâle, publiée récemment dans "J Youth Adolescence" a cherché à déterminer le lien entre les troubles du sommeil et les dépressions et les habitudes des jeunes lorsqu'ils utilisent des smartphones. Apparemment ils utilisent les médias électroniques principalement la nuit avant de s'endormir; à ce moment, ils sont connectés par leur smartphone et envoient ou reçoivent des messages. Il est scientifiquement prouvé que le mode d'utilisation des médias électroniques provoque des troubles du sommeil, voire des phases de dépression qui peuvent affecter les jeunes. Or des dépressions à l'adolescence comportent un risque élevé de rechute à l'âge adulte. Outre les souffrances personnelles, ces pathologies impliquent aussi un risque social et économique. Elles sont un gros fardeau pour les parents comme pour les amis et peuvent compromettre l'intégration de la personne touchée ainsi que sa carrière professionnelle. Je prie le Conseil fédéral de répondre aux questions suivantes:

Suisse : Manifestation internationale pour des aliments sans OGM : Zurich, 22 août 2015

Manifestation pour des aliments sans OGM - 22 août 2015 -
schreckenholz.ch Bild:  Dominik Crimi
Manifestation internationale pour des aliments sans OGM
Verantwortlicher Autor: Dominik CrimiZuerich, 3 août 2015
Presse-Ressort von: Dominik Crimi

Zuerich [ENA] Le 22 août 2015 se déroulera une marche de Zürich au centre de recherche Reckenholz, rebaptisé pour l'occasion Schreckenholz. En ce moment sont cultivés à cet endroit des pommes de terre cisgéniques (OGM) et plusieurs céréals OGM. L'expérimentation est octroyée par OFEV jusqu'en octobre 2019.

Les pommes de terre devraient avoir une résistance contre le mildiou. Des chercheurs de l'université de Wageningen (NL) ont transféré les gènes d'une pomme de terre sauvage à ces dernières. Auparavant, le centre de recherche Reckenholz proche de Zürich avait alors une place de renom dans le paysage de la recherche. Des céréals conventionnelles, qui encore aujourd'hui sont appréciées par des agriculteurs en Suisse comme à l'étranger et sont très productives, furent misent en culture là-bas avec succès. Aujourd'hui, cependant, SchRenckenholz est un lieu tombé dans la déchéance, où l'EPFZ et le secteur du génie génétique prennent leurs aises, malgré le vaste rejet du peuple européen et suisse et les énormes risques pour l'homme.

Ondes électromagnétiques : les scientifiques demandent des mesures préventives

De nouvelles mesures sont en cours afin que les installations
sans fil ne nous exposent pas quotidiennement à de nombreux
dangers sanitaires.  (Photo iStock:  violetkaipa)
Ondes électromagnétiques : les scientifiques demandent des mesures préventives
par Myriam Goldminc de l'Agence Créative CulturElle, 14 juillet 2015

Près de 200 scientifiques viennent de lancer un appel sur l'exposition aux champs électromagnétiques (CEM) et à la technologie sans fil.

Le 15 mai dernier, un appel sur l'exposition des champs électromagnétiques a été lancé par 190 scientifiques de 39 pays aux États membres de l'ONU ainsi qu'à l'Organisation Mondiale de la santé (OMS). Objectif : leur demander de promouvoir des mesures de protection afin de limiter les risques sanitaires envers les êtres humains.

C'est le risque cancéreux lié aux ondes électromagnétiques, dont celles émanant du portable, qui est pointé du doigt par le Centre International de recherche sur le cancer de l'OMS comme risque «potentiel ». Les signataires demandent donc à l'ONU de promouvoir des mesures préventives afin de limiter les expositions au CEM. Mais aussi de renforcer les directives internationales d'exposition aux champs électromagnétiques qui doivent refléter la réalité de leur impact sur nos corps, en particulier sur notre ADN.

Japon : Un volcan menace un réacteur nucléaire tout juste redémarré

Archive:  L'activité sismique autour du volcan Sakurajima
inquiète les autorités japonaises qui se préparent à des
évacuations massives sur ce site qui avoisine d'une
cinquantaine de kilomètres un réacteur nucléaire tout juste
remis en marche.  (Wikimedia cc - Hirase)
Japon : un volcan menace un réacteur nucléaire tout juste redémarré
leparisien.fr avec AFP, 15 août 2015

L'agence de météorologie nationale japonaise a relevé ce samedi le niveau d'alerte du volcan Sakurajima, quelques jours après le redémarrage d'un réacteur nucléaire tout proche et très discuté, quatre ans après le traumatisme Fukushima.

Certains le prendront peut-être comme un avertissement divin, un signe du destin. Ce samedi, l'agence de météorologie nationale japonaise a relevé le niveau d'alerte du volcan Sakurajima, situé dans le sud de l'Archipel, quelques jours après le redémarrage controversé d'un réacteur nucléaire à 50 kilomètres de là.

Depuis deux ans en effet, toutes les centrales de l'île étaient fermées suite au durcissement des mesures de sureté consécutif à la catastrophe de Fukushima. Or mardi, plus de quatre ans après l'accident qui a traumatisé la population, un premier réacteur de la centrale Sendai - à ne pas confondre avec Sendai dans le nord-est du Japon - a été relancé. Une seconde unité, Sendai 2, devrait suivre assez rapidement. Sur place, les habitants sont très perplexes et les organisations antinucléaires ont enchainé les manifestations contre une telle relance qui, selon elles, fait justement fi des risques sismiques et volcaniques.

14 août 2015

L'orthodontie et les ondes, c'est nickel

Crédit photo : Sputnikcccp – CC BY-SA 3.0
l’orthodontie et les ondes, c’est nickel
jay / electrosensible.info, 14 août 2015

Une nouvelle étude scientifique a découvert que l’usage du téléphone portable augmentait significativement la concentration de nickel dans la salive de 50 patients qui portaient tous des appareils dentaires, comparé à une période d’une semaine ou ils n’ont pas utilisé de portable. De plus, ceux qui parlaient au téléphone le plus longtemps avaient une plus grosse augmentation de nickel dans leur bouche.

L’effet indésirable des ondes électromagnétiques sur la libération de nickel est plus important chez les femmes, car elles passent plus de temps au téléphone. La durée moyenne de communication des femmes était de 53 minutes durant la semaine d’utilisation, contre 23 minutes pour les hommes.

Le nickel est connu pour être un métal toxique et cancérogène, c’est aussi une cause connue de dermatite de contact. les protections d’alliages contenant du nickel sont souvent utilisées en orthodontie pour les bagues métalliques et les arcs dentaires métalliques.

13 août 2015

Le smog électrique

Lorsqu'une maison est bâtie à proximité d'une ligne à haute
tension, de puissants courants inducteurs agissent sur
l'organisme de ses habitants - il s'agit là aussi d'une forme
de smog électrique.
Le smog électrique

L'électricité entoure les êtres humains et les animaux de champs électromagnétiques invisibles. Ces champs électromagnétiques sont des champs de forces qui ont été bien étudiés par la science.

Contrairement au smog proprement dit, à savoir la pollution atmosphérique, il n'y a pas de particules organiques et anorganiques en suspension dans l'air, dans le cas du smog électrique (rayonnement non ionisant - RNI). Il s'agit plutôt de champs de forces physiques, susceptibles d'altérer les fonctions de l'organisme humain. Les cellules et le système nerveux de l'être humain présentent également une très faible charge électrique, au moyen de laquelle les informations sont communiquées à l'organisme. Les personnes électro-sensibles ressentent très tôt les modifications provoquées par des influences électriques et magnétiques extérieures.

Effets des rayonnements

Ce site suisse n'est plus à jour.  Nous avons apprécié l'introduction...

Rayonnements radio-électriques - Effets des rayonnements
par Michel Vonlanthen

Nous "baignons" tous dans un environnement qui devient de plus en plus pollué. A notre insu, nous subissons continuellement des agressions à notre santé. Par exemple, avec des pesticides ou des produits de synthèse dans notre nourriture, des micro particules et des gaz d'échappement dans l'air que nous respirons. Nous subissons du stress dû aux nuisances sonores et visuelles de la ville. Et finalement nous baignons en continu dans un smog radioélectrique dont l'intensité croît continuellement avec l'apparition de nouvelles techniques de transmission: Le téléphone portable (GSM), le téléphone mobile (DECT), les transmissions de données à distance tels le WIFI et le Bluetooth, le CPL étant la dernière technique en date.

En principe, tout cela est (ou plutôt devrait être) contrôlé par l'Etat et des normes existent cet égard. Reste une question: "Si toutes ces agressions sont contrôlées individuellement, qu'en est-il de leur accumulation?". L'augmentation dramatique des cancers et des allergies dans la population doit bien avoir une cause!

Ondes électromagnétiques : arrêtons la désinformation !

Ondes électromagnétiques : arrêtons la désinformation !par Sébastien Tubau, Espace Renaissance, 21 mars 2015

Si vous suivez un tant soit peu ce qui se dit dans les media concernant la dangerosité des radiations électromagnétiques de faible intensité, il y a de quoi être confus. D’une part la question est vite technique et pointue, et d’autre part les autorités et industriels se veulent très rassurants alors que de nombre de chercheurs indépendants pointent le danger de ces radiations.

Soyons clairs : aucun industriel ne va scier la branche sur laquelle il est assis en admettant que son produit peut être dangereux pour la santé. Au pire il sera dans le déni, et à la rigueur il dépensera des millions en marketing pour vous manipuler et vous faire croire que ses produits non seulement ne sont pas mauvais pour la santé, mais qu’au contraire votre santé en bénéficie. Il n’y a qu’à observer les stratégies de Mac Donald’s (logo vert, publicité sous-entendant que manger Mac Do, c’est manger équilibré – si, si : il y a des protéines, des glucides et des lipides; si ça c’est pas une preuve… -, ou encore Coca-Cola et sa nouvelle bouteille verte et baptisée « Life »). Si en plus les scientifiques censés apporter la « vérité » sont payés par ces mêmes industriels pour filtrer les résultats, et si encore nos bons politiques intègres se laissent acheter par les lobbyistes, cela devient vraiment difficile de se faire une idée claire du problème.

Heureusement, grâce à internet, tout esprit curieux et critique peut trouver d’autres sources d’informations, voire des sources beaucoup plus crédibles !

11 août 2015

Suisse : « Fermez Beznau aussi vite que possible! »

Beznau 1 et 2 sont entrées en service en 1969 et 1971
respectivement, ce qui fait de Beznau 1 la plus ancienne
central de notre pays.
« Fermez Beznau aussi vite que possible! »
par Christine Talos, 24 heures, 11 août 2015

Un expert en énergie atomique allemand a recommandé lundi aux parlementaires à Berne de fermer au plus vite la centrale.

Gageons que les anti-nucléaire seront aussi ravis qu'inquiets de la recommandation que vient de faire Dieter Majer aux parlementaires sous la coupole: cet expert allemand en énergie atomique leur a enjoint de fermer au plus vite Beznau, explique le site de 20 Minuten.

Invité par la commission de l'énergie du Conseil des Etats à s'exprimer sur la stratégie énergétique de la Suisse et le plan de sortie du nucléaire, l'Allemand a dit ne pas comprendre pourquoi Beznau I et II, qui devraient être mises hors service en 2030, selon le Conseil national, n'étaient pas fermées immédiatement. «Il y a des soucis en matière de sécurité de base, comme les soudures ou la conception de la cuve du réacteur, ce qui est le plus important pour une centrale. Si cela lâche, c'est la fusion du réacteur assurée», indique-t-il dans un interview.

Trois accidents majeurs

Ondes électromagnétiques : " Les Français plus exposés " : Entretien avec Michèle Rivasi

Ondes électromagnétiques : " Les Français plus exposés "
par Martin Lacroix, passeportsante.net, 2014

En mai 2011, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) avait classé les ondes électromagnétiques des téléphones portables comme étant "possiblement cancérogènes pour l'homme". Une étude bordelaise parue dans Occupational & Environmental Medicine, relance le débat : selon leurs conclusions, les personnes utilisant leur portable plus de 15h par mois pendant une durée médiane de 5 ans auraient un risque multiplié par deux ou trois de développer un gliome, tumeur cérébrale. Entretien avec Michèle Rivasi, vice-Présidente du Criirem (Centre de Recherche et d'Information Indépendant sur les Rayonnements ÉlectroMagnétiques non ionisants) et députée européenne Europe Ecologie sortante spécialisée dans les questions de santé.

PasseportSanté : Michèle Rivasi, vous militez pour l'application du principe de précaution aux ondes électromagnétiques...

10 août 2015

Ces personnes électrohypersensibles qui fuient les ondes et le monde

"Ces troubles ne relèvent en rien de la psychiatrie et sont bien réels", assure le président du Centre de recherche et d'information indépendant sur les rayonnements électromagnétiques non ionisants (CRIIREM), Pierre Le Ruz, qui évoque une "maladie de l'adaptation" aux évolutions de notre environnement.

Ces personnes électrohypersensibles qui fuient les ondes et le monde

radio-monaco.com, 12 juillet 2015

Pour les contacter, il faut renoncer à internet, même au bon vieux téléphone. Et laisser son portable éteint dans la voiture avant toute visite à l'improviste.

Electrohypersensibles (EHS), Emilie et Jean-Jacques se tiennent loin des ondes qui ont ravagé leurs vies.

Derrière les épais murs en pierre de sa maison sans électricité, Emilie se calfeutre. Son seul horizon: les collines verdoyantes du massif du Livradois-Forez dans le Puy-de-Dôme où elle s'est réfugiée.

Mais son équilibre est précaire. Quand ses voisins pianotent sur leur mobile ou se connectent à la toile, elle doit se mettre à l'abri, dans la forêt.

La vie de cette ancienne architecte a volé en éclats le jour où son corps n'a plus supporté les ondes émises par les technologies modernes.

9 août 2015

Corée du Sud : Samsung crée un fond pour dédommager ses salariés atteints de cancer

Le fonds sera doté de 78 millions d'euros et concernera
 également les familles des employés.  Près de 200 travailleurs
 auraient été malades, et 70 seraient décédés, après avoir travaillé
 dans les usines du groupe, chiffre l'association Sharps.
Samsung crée un fond pour dédommager ses salariés atteints de cancer
par Victoria Masson , AFP, AP, Reuters Agences / lefigaro.fr, 5 août 2015

Voir aussi ce reportage de la RTS d'avril 2015:  "Les victimes cachées de nos smartphones".

Les salariés de Samsung Electronics ont eu gain de cause. Le groupe sud-coréen a annoncé en début de semaine la création d'un fonds de dédommagement de 100 milliards de wons, soit l'équivalent de 78 millions d'euros, pour ses employés atteints d'un cancer, le personnel sous contrat ainsi que les familles des victimes, révèle Reuters. Le fondd permettra également de financer des recherches et former des experts pour améliorer les conditions de sécurité au sein des usines du groupe.

José Bové dénonce ces "multinationales qui contrôlent nos assiettes"

"José Bové évoque « une grande méconnaissance chez beaucoup d’agriculteurs sur l’impact des pesticides, l’utilisation massive d’engrais azotés, ou l’effet des nitrates sur l’eau ». Il n’a pas eu le temps - le livre était déjà imprimé - de rajouter le dernier « danger », craint-il, qui menace : « La commission européenne envisage d’autoriser l’entrée du poulet américain lavé au chlore, pour faciliter les négociations transatlantiques avec les États-Unis »."

José Bové dénonce ces "multinationales qui contrôlent nos assiettes"
par Arnaud Boucomont, midilibre.fr, 12 mars 2015

L'eurodéputé écologiste aveyronnais José Bové publie “L'alimentation en otage”. Un livre choc pour alerter. Interview.

Vous expliquez, dans votre livre, comment nos habitudes de consommation ont des conséquences à l'autre bout du monde, avec l'exemple des crevettes à bas prix...

Les ONG ont identifié cet esclavage en Asie, sur des bateaux où des familles travaillent 20 heures par jour, comment des villages entiers sont pris en otage pour la pêche ou les fermes aquacoles. Ça entraîne la destruction des mangroves, du littoral et des modes de vie des gens. On peut dire ça aussi pour l'huile de palme, pour le soja en Amérique du sud. On le voit aussi en Afrique avec la confiscation des terres agricoles pour faire de plus en plus d'agrocarburants.

6 août 2015

Hiroshima, le jour d'après

Hiroshima, le jour d'après (6.08.1945)
RTS1, 6 août 2015
(lien au documentaire)

Il y a exactement 70 ans, la ville japonaise de Hiroshima était rasée de la surface de la planète par la première bombe atomique de l’histoire, lâchée par un bombardier américain. 80'000 personnes meurent instantanément, au total 250'000, des suites des brûlures et des radiations. Comment les rescapés et l’équipage du bombardier ont-ils vécu cette horreur ? Comment ont été traités les innocents, femmes et enfants, par l’occupant américain? Enquête inédite.

Cinq secondes, il n’a fallu que cinq minuscules petites secondes pour brûler vif instantanément 80'000 habitants d’Hiroshima, hommes, femmes et enfants, ce matin du 6 août 1945. Ensuite des dizaines de milliers de victimes, mourront encore de leurs blessures, de brûlures profondes. Avant que la mort lente, la radioactivité, que l’on ne connaît pas encore à l’époque, ne vienne décimer, durant de longues années, de nouvelles victimes. L’eau, la nature, les animaux, tout est contaminé à Hiroshima. On a rarement entendu les survivants japonais de ce qui est la première attaque nucléaire de l’histoire de l’humanité, qui sera suivie de celle de Nagasaki, 3 jours plus tard. Ils disent l’horreur, la survie, la déchéance humaine d’une génération traumatisée, des enfants errants dans les rues à la recherche de leurs parents, abusés par la mafia des yakusas qui ne perd pas une occasion de faire son beurre.

3 août 2015

France : Rencontre EHS le 29 août 2015

Crédit photo : C HARDY – CC-BY-SA-3.0
Rencontre EHS du mois d’août 2015
jay, electrosensible.info, 1er août 2015

Comme chaque année, les associations PRIARTEM et les électrosensibles de France organisent un rendez-vous pour tous ceux qui sont confrontés à ce problème de santé ou pour ceux que ça intéresse. Vous trouverez toutes les informations ci-dessous :

"Notre rencontre aura lieu le samedi 29 août à partir de 9h/9h30 (et non le 30 août, nous nous en excusons).

Elle aura lieu en extérieur. Veuillez donc réserver le samedi 05 septembre si nous sommes contraints de reporter en cas de mauvais temps.

Le lieu a été choisi pour son exposition faible et son accès en vélo et train envisageable. Il est situé dans les Yvelines près de Rambouillet. Cette journée sera l’occasion de faire un point sur le plan politique, médical, scientifique, la reconnaissance et le déploiement forcé des compteurs « intelligents ». Ce sera également le moment de partager nos expériences sur ce qui peut fonctionner ou non pour aller mieux, de se protéger, comment faire reconnaître son handicap au niveau des MDPH.

1 août 2015

Une nouvelle étude suggère un lien évident entre les appareils sans fil et le cancer

Source : 

Une nouvelle étude suggère un lien évident entre les appareils sans fil et le cancer: [...] Yakymenko explique que le stress oxydatif dû à l'exposition aux RFR pourrait expliquer non seulement le cancer, mais aussi d'autres troubles mineurs tels que des maux de tête, de la fatigue, et des irritations de la peau, qui pourraient se développer après l'exposition à long terme aux RFR.[...]

Study Suggests Clear Connection between Wireless Devices and Cancer: [...] Yakymenko explains the oxidative stress due to RFR exposure could explain not only cancer, but also other minor disorders such as headache, fatigue, and skin irritation, which could develop after long-term RFR exposure.[...]