Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

30 avr. 2015

Nouvelles de Genève : Les wattmans désarmés face à l'inattention des piétons

Oreilles bouchées par les écouteurs, regard captivé par un
écran, les piétons distraits courent un risque supplémentaire.
Steeve Iuncker-Gomez
Les wattmans désarmés face à l’inattention des piétons
par Luca Di Stefano, Tribune de Genève, 
30 avril 2015

La distraction causée par des écouteurs pourrait être à l’origine du drame de la rue de Lausanne.

La clochette activée avec insistance par le chauffeur n’a pas suffi. Mardi, un adolescent de 17 ans est décédé après avoir été percuté par un tram à la rue de Lausanne. Selon les premiers témoignages, il traversait la route, écouteurs dans les oreilles, au moment où deux véhicules se croisaient. Il n’a vraisemblablement vu et entendu que le convoi en provenance de la place des Nations. Pas le deuxième, qui faisait le chemin inverse.

En attendant que l’enquête ne détermine les circonstances exactes du drame, la police a pour habitude de classer ce type d’accident dans la case «inattention». Une vaste catégorie qui englobe tout type d’accrochages, du piéton distrait par une conversation téléphonique à l’automobiliste en train d’avaler son sandwich au volant.

Deux morts en 2014 pour "inattention"

29 avr. 2015

La qualité du sperme ne cesse de décroître

Modifiez les comportements !  L'utilisation d'un
ordinateur portable ou un iPad posés sur les genoux
et connectés au Wi-Fi peut nuire à la fertilité.
Et le rôle des facteurs environnementaux dans cela?  Voir mon commentaire publié par 24heures en 2013 à la fin de cet article.

La qualité du sperme ne cesse de décroître
par Vincent Donzé, Le Matin, 16 février 2015

PROCRÉATION Un Suisse sur six connaît des problèmes de fertilité: tel est le résultat d’une étude menée par la Fondation Faber, avec l’appui de l’Office fédéral de la santé publique.

La comparaison avec des études plus anciennes indique un taux de fertilité en baisse: l’hebdomadaire SonntagsBlick a révélé hier que 16% des recrues ont un taux de fertilité inférieur au seuil critique de 15 millions de spermatozoïdes par millilitres.

La fertilité, c’est la faculté d’avoir un enfant quand on le désire. Ceux dont le sperme est de qualité moindre sont-ils hors jeu? Pour le savoir, les soldats seront contactés un jour lointain, pour savoir s’ils sont devenus père. Il faut ajouter dans l’équation la problématique de la baisse progressive de fertilité chez la partenaire dès 35 ans.

Etudes scientifiques sur les effets des radiofréquences électromagnétiques sur le vivant - 4 - Divers

Etudes sur les effets des radiofréquences électromagnétiques (RF-EMR), conclusions écrites par le Dr Gérard Dieuzaide et publiées dans son livre "Les Maladies des ondes".  

Cassures de l'ADN simple brin dans les cellules des racines de cheveux humains exposés à des rayonnements de la téléphonie mobile
Faculté de médecine du département de biophysique, Ankara, Turquie

Conclusion
Les données ont montré que de parler sur un téléphone portable pendant 15 ou 30 minutes augmente de façon significative (p < 0,05) les cassures de l'ADN simple brin dans les cellules de la racine des cheveux à proximité du téléphone.  En comparant les données de 15 et 30 minutes, à l'aide du test on a également montré qu'il existe beaucoup plus de dommages après 30 minutes d'utilisation du téléphone qu'après 15 minutes.

Etudes scientifiques sur les effets des radiofréquences électromagnétiques sur le vivant - 3 - Enfants, activité cérébrale

Etudes sur les effets des radiofréquences électromagnétiques (RF-EMR), conclusions écrites par le Dr Gérard Dieuzaide et publiées dans son livre "Les Maladies des ondes".  

L'exposition prénatale et postnatale au téléphone portable et ses conséquences sur les troubles comportemantaux chez l'enfant  (juillet 2008)
Department of Epidemiology, UCLA School of Public Health, University of California, Los Angeles, CA 90095-1772, USA
Etude en anglais:  http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18467962

Conclusion
Les mères des 13'159 enfants ont rempli un questionnaire complémentaire décrivant leur utilisation des téléphones portables pendant leur grossesse ainsi que l'utilisation actuelle du téléphone portable par l'enfant.  Des taux de probabilité relative plus élevés de problèmes comportementaux furent observés chez les enfants ayant eu une possible exposition prénatale et postnatale au téléphone portable.  Après ajustement sur les facteurs de confusion, les taux de probabilité relative de score général plus élevé des problèmes comportemantaux étaient de 1,80 (intervalle de confiance à 95% : 1,45 -2,23) chez les enfants ayant subi une exposition à la fois prénatale et postnatale aux téléphones portables.  L'exposition prénatale - et dans une moindre mesure postnatale - a été associée à des difficultés comportementales telles que les problèmes émotionnels et l'hyperactivité autour de l'âge d'entrée à l'école.  Ces associations peuvent être non causales et dues à un facteur de confusion non pris en compte.  Si elles sont réelles, elles devraient être une préoccupation de santé publique étant donné l'utilisation répandue de cette technologie.

Plainte contre le Rapport final du SCENIHR (agence d’expertise sanitaire européenne) sur les risques liés à l’usage des téléphones cellulaires

Plainte contre le Rapport final du SCENIHR (agence d’expertise sanitaire européenne) sur les risques liés à l’usage des téléphones cellulaires - 29 avril 2015

Etienne CENDRIER, Porte-Parole national de Robin des Toits
Iris ATZMON
Dr. Med. Christine ASCHERMANN 

Cinq études du Prof. Lennart Hardell furent l'objet de la lettre du Dr. Kjell Hansson adressée à la Commission européenne, expliquant que ces cinq études furent sciemment omises de l'avis préliminaire par le Dr. Joachim Schuz. A cela la Commission a répondu que les cinq études seraient prises en compte dans l'avis final et que le Dr. Schuz était un « expert extérieur ».

Selon les résultats du rapport de la consultation publique du SCENIHR, le SCENIHR répondit à la demande de Hardell que : « toutes les références ont été prises en considération dans l'avis ».

Mais quand Hardell l’examina, il découvrit que la publication suivante n'avait pas été incluse :

« Hardell L. Carlberg M, Söderqvist F, Hansson Mild K. Pooled analysis of case-control studies on acoustic neuroma diagnosed 1997-2003 and 2007-2009 and use of mobile and cordless phones. Int J Oncol. 2013;43:1036-1044. Epub 2013 Jul 22 » - (étude sur le Neurinome acoustique)

Trois autres études n'avaient pas non plus été incluses :

28 avr. 2015

Etudes scientifiques sur les effets des radiofréquences électromagnétiques sur le vivant - 2 - Tumeurs

Etudes sur les effets des radiofréquences électromagnétiques (RF-EMR), conclusions écrites par le Dr Gérard Dieuzaide et publiées dans son livre "Les Maladies des ondes".  

Tumeurs

Les téléphones cellulaires et les risques de tumeurs cérébrales et neurinome de l'acoustique (septembre 2007)
Unité mixte de recherche épidémiologique environnementale (INRETS/UCBL/InVS), faculté de médecine, domaine Rockefeller. 8, avenue Rockefeller, Lyon.
Etude en anglais et en français : http://www.amiform.com/web/dpc-en-ligne/lecture-critique/a1-lca_resp_cast_interphone.pdf

Résumé
L'utilisation de téléphones portables a augmenté de façon spectaculaire depuis 1992.  Certains champs électromagnétiques à très basses fréquences ont été reconnus comme peut-être cancérogènes par le Centre international de recherche sur le cancer.  Compte tenu de l'utilisation de la technologie de la radiofréquence dans les téléphones cellulaires et l'augmentation rapide du nombre de téléphones portables, des inquiétudes existent quant à l'existence d'un danger potentiel pour la santé.  Pour évaluer la relation entre l'utilisation des téléphones cellulaires et le développement de tumeurs de la tête, une étude internationale multicentrique (Interphone), coordonnée par le Centre internaitonal de recherche sur le cancer, a été réalisée dans treize pays.  Cette publication présente les résultats de la partie française de l'étude Interphone.

Etudes scientifiques sur les effets des radiofréquences électromagnétiques sur le vivant - 1 - Reproduction

Etudes sur les effets des radiofréquences électromagnétiques (RF-EMR), conclusions écrites par le Dr Gérard Dieuzaide et publiées dans son livre "Les Maladies des ondes".  

Reproduction

Utiliser des ordinateurs portables connectés à internet par wifi diminue la mobilité du sperme et augmente la fragmentation de l'ADN (novembre 2011)
Etude en anglais :  http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22112647

1.  Centre de l'ARC, Biotechnologie et développement, Callaghan, Nouvelle Galles du Sud, Australie
2.  Université Environnement et biologies, Université de Newcastle, Callaghan, Nouvelle Galles du Sud, Australie
3.  Université Mathématiques et sciences physiques, Newcastle, Callaghan, Nouvelle Galles du Sud, Australie

Conclusion
Il existe un stress oxydatif sur les spermatoizoïdes humains dû à l'effet électromagnétique de certains radiofréquences, tendant à diminuer la motilité et la vitalité de ces cellules pendant que leur ADN tend à se fragmenter.  Ces conclusions ont des implications claires sur la dangérosité de l'usage du téléphone mobile sur le système reproducteur de jeunes hommes.  Cela peut affecter potentiellement leur fertilité et la santé de leur progéniture.

Compilations de publications scientifiques sur l'effet des ondes sur le vivant

Compilations de publications scientifiques sur l'effet des ondes sur le vivant
(extrait du livre, "Les maladies des ondes" par Gérard Dieuzaide)

Dans un document de 600 pages, le premier rapport BioInitiative, initié à la demande des instances officielles et publié en 2007, fait état de 1 500 publications apportant des preuves scientifiques concernant les effets sanitaires des champs électromagnétiques;  il explique que les normes actuelles sont inadaptées et définit des valeurs seuils qui protégeraient mieux la santé.

En 2012, un nouveau rapport, mise à jour du précédent, annonce quelque 1 800 nouvelles études qui montrent que les champs électromagnétiques ont des effets pervers sur la santé.  Je conseille à tous les lecteurs de ce livre de lire ce rapport qu'ils trouveront sur le Web.  Dans ses conclusions, il y est développé les points suivants :

- Les effets biologiques liés à une exposition chronique peuvent raisonnablement être suspectés d'entraîner des effets sanitaires.

27 avr. 2015

Perte de poids : Une capsule gastrique de stimulation électrique

"Une application de télécommande est disponible pour smartphones, elle va permettre à la fois le contrôle de la mise en marche de la capsule et le partage d’informations. Le patient et / ou le personnel médical va ainsi pouvoir activer la capsule à l’aide de cette fonction télécommande.  Enfin, la télécommande va activer un générateur d’impulsions, contenu dans la capsule, pour générer des impulsions électriques qui se propagent à travers le tractus gastro-intestinal. Le système promet au patient une sensation de satiété lui permettant de réduire sa consommation de nourriture."

Perte de poids : Une capsule gastrique de stimulation électrique – Innovation
blog.santelog.com, 27 avril 2015

Une petite capsule téléguidée, à ingérer, et qui va délivrer durant 3 semaines une stimulation électrique aux muscles et aux nerfs de la paroi de l’estomac, donnant au patient la sensation de satiété et l’entraînant ainsi à réduire son apport alimentaire, c’est le dernier-né des gadgets à promettre une perte de poids sans effort. En synthèse, son » remote control » promet de redonner au patient le contrôle de son alimentation par smartphone interposé…

Un bracelet pour détecter le cancer ?

(Shutterstock/ Minerva Studio)
"Le risque auquel exposerait ce bracelet serait de découvrir continuellement du matériel tumoral et de ne pas savoir qu'en faire."

Un bracelet pour détecter le cancer
par Elodie Lavigne, planetesante.ch / Fédération romande des consommateurs, 
31 mars 2015

C’est le nouveau pari de Google: développer un appareil qui diagnostiquerait le cancer à un stade précoce. Prometteur ? L’avis d’un spécialiste.

Et si la lutte contre le cancer passait par le port d’un bracelet capable de détecter, en temps réel, des cellules malignes dans votre organisme? C’est le nouveau défi du géant américain Google, qui multiplie les annonces dans le domaine de la santé. Sa filiale, Google X, a révélé l’automne dernier travailler sur l’élaboration d’un bracelet anticancer. Les informations techniques sur cet accessoire futuriste sont encore floues, le produit étant au stade du développement. Néanmoins, «c’est un projet crédible et prometteur, qui s’appuie en partie sur des techniques existantes», déclare Idris Guessous, médecin responsable de l’Unité d’épidémiologie populationnelle aux Hôpitaux universitaires de Genève.

France : L'Apple Watch au volant ? Est-ce autorisé ?

France : à partir du 30 juin 2015 les oreillettes et écouteurs avec ou sans fil seront interdits sur la route en voiture ou en 2 roues motorisé.

L’Apple Watch au volant? Est-ce autorisé?
par Frédéric, legipermis.com, 23 avril 2015

L’usage du téléphone au volant est largement aujourd’hui au cœur des préoccupations de la sécurité routière. Vous le savez maintenant, à partir du 30 juin 2015 les oreillettes et écouteurs avec ou sans fil seront interdits sur la route en voiture ou en 2 roues motorisé.

Parallèlement à ça, vous avez surement entendu parler de la montre connectée que lance le géant américain Apple ce 24 avril 2015 en France et dans quelques pays du monde (en précommande).L’Apple Watch, à condition de posséder un iPhone récent (5, 5S, 6 ou 6 plus) sera une extension du smartphone à la pomme, un accessoire qui trouvera son public. Aujourd’hui, il n’est pas question de débattre de l’intérêt ou de qualité du produit, mais plutôt de se poser la question : peut-on utiliser l’Apple Watch au volant sur la route ? Bien entendu, cette question reste la même pour les autres smartwatches du marché.

La législation sur le smartphone au volant

26 avr. 2015

Je n'ai jamais eu de téléphone portable

Un homme téléphonant sur Times Square, à New York, le
31 mai 2011 (Richard B. Levine/Newscom/SIPA)
Je n'ai jamais eu de téléphone portable. Au moins, mes rendez-vous arrivent à l'heure
par Jean-Noël Lafargue, Enseignant, Édité et parrainé par Henri Rouillier, Nouvel Observateur, 4 avril 2015

LE PLUS. Jean-Noël Lafargue a 46 ans, il est enseignant, spécialiste de l'art et des nouveaux médias. Sa particularité ? Il n'a jamais eu de téléphone portable. Pour lui, la question ne s'est jamais posée. Il a internet et c'est très bien comme ça. Vivre sans portable en 2015, c'est un handicap ? Pas sûr. Témoignage.

J’ai 46 ans et je n’ai jamais eu de téléphone portable. Dans ma famille, il n’y a guère que ma fille qui en a eu un une fois : elle rentrait tard le soir de son cours de théâtre et ça rassurait ses parents de pouvoir la joindre. C'était un modèle très courant, réputé extrêmement solide. Il s'est pourtant cassé au bout de quelques semaines sans avoir vraiment servi, et nous n’en avons pas racheté.

Je n'ai jamais senti le besoin d'en avoir un

Mobilisation contre un herbicide clé de Syngenta

Punjab, Inde.  Seul un quart des Indiens interrogés par le Pesticide Action
Network indiquent avoir recours à une quelconque protection - ne serait-ce
qu'une chemise à manches longues - durant la diffusion de l'herbicide
Paraquat.  Corbis
Mobilisation contre un herbicide clé de Syngenta
par Pierre-Alexandre Sallier, Tribune de Genève, 
25-26 avril 2015

Un rapport souligne les risques sanitaires liés à l’utilisation du Paraquat en Inde. Le principal producteur demeure le suisse Syngenta

Une histoire de mondialisation. De pauvreté. D’éducation. Et de multinationale. Publié jeudi, un nouveau rapport réalisé par l’antenne indienne de l’organisation Pesticide Action Network – avec le soutien de la Déclaration de Berne et du syndicat international des travailleurs agricoles (UIF) – met une nouvelle fois à jour les problèmes de santé que posent l’utilisation sans protection d’un des herbicides les plus commercialisés au monde. Le Paraquat, un composant vendu sous une quinzaine de marques – le brevet est tombé dans le domaine public – mais dont le principal producteur reste le géant Syngenta. (SYT 68.88 0.63%)

Réalisée dans six Etats de l’Inde, cette enquête décrit notamment comment les agriculteurs achètent, au détail, le produit chimique bleu dans des bouteilles plastiques. Sans aucune information sur les risques causés par un produit interdit en Suisse depuis 1989 en raison de sa «toxicité aiguë».

Les Suisses voteront sur la responsabilité des multinationales

Un exemple de violation du droit international par les
multinationales : les essais cliniques effectuée par les
pharmas "comme Roche et Novartis dans des pays
émergents violent fréquemment les standards minimaux."
"Plusieurs exemples de violation du droit international par les multinationales seront cités : La société Glencore, basée à Zoug, était accusée en 2012 d'avoir pollué des cours d'eau en République démocratique du Congo, alors qu'elle prétendait que ce n'était pas le cas.  Syngenta vend de l'herbicide Paraquat dans certains pays en voie de développement, un produit pourtant interdit en Suisse en raison de sa toxicité.  Autres cas mis en avant : les essais cliniques effectués par les pharmas 'comme Roche et Novartis dans des pays émergents violent fréquemment les standards minimaux'."

Les Suisses voteront sur la responsabilité des firmes
par Patrick Chuard, Berne, Tribune de Genève, 22 avril 2015

Les multinationales doivent assumer les torts causés aux populations dans les pays étrangers, exige une nouvelle initiative populaire

La responsibilité des multinationales s'inscrit à l'agenda politique.  Pas moins de 66 ONG (organisations non gouvernementales) ont lancé, hier à Berne, une initiative populaire intitulée "Entreprises responsables".  Le texte, soutenu entre autres par les anciennes conseillières fédérales Micheline Calmy-Rey et Ruth Dreifuss, veut contraindre les grandes firmes à respecter les droits de l'homme et l'environnement dans tous les pays où elles sont actives.  Ce serait également valable pour leurs filiales.

24 avr. 2015

Suisse : Feu vert pour les pommes de terre OGM à Zurich

Dans une première temps, les pommes de terre seront
plantées sur une parcelle de 10 mètres sur 20.  Image:
Illustration/Keystone
«Chaque centime investi dans le développement d'OGM est un centime mal investi», a réitéré Greenpeace suite au feu vert donné par l'OFEV. Seules des méthodes de culture égologiques et sans modification génétique garantissent à long terme la production d'aliments sains, estime l'organisation. 

Feu vert pour les pommes de terre OGM à Zurich
ats/Newsnet, 21 avril 2015

Expérience - La station Agroscope va planter à titre expérimental des pommes de terre qui résistent au mildiou.

Agroscope va planter des pommes de terre OGM résistantes au mildiou sur son site de Zurich-Reckenholz. L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) a donné mardi son feu vert à cette culture expérimentale gérée par la station de recherche agronomique.

Les essais en plein champ devraient démarrer la semaine prochaine, indique à l'ats un porte-parole d'Agroscope. Ils devraient durer jusqu'en 2019 au plus tard, soit la période d'autorisation accordée par la Confédération.

23 avr. 2015

Le poids des déchets électriques et électroniques a atteint un nouveau record en 2014

Chaque Français produit environ entre 16 et 20 kg de déchets
d'équipements électriques et électroniques (DEEE) par an.  AFP/HO
Les "e-déchets" contenaient 2,2 millions de tonnes de composants dangereux, comme le mercure, le cadmium ou le chrome, une « 'mine toxique' qui doit être gérée avec une attention extrême »

Le poids des déchets électriques et électroniques a atteint un nouveau record en 2014
Le Monde.fr avec AFP,
19 avril 2015

Le poids des déchets électriques et électroniques, ou « e-déchets », a atteint un record dans le monde en 2014, à 41,8 millions de tonnes, contre 39,8 millions en 2013, indique un rapport publié dimanche 19 avril.

Lire notre note de blog : Le gaspillage électronique cartographié

Près de 60 % de ces produits étaient des équipements de cuisine, de salle de bain ou de buanderie, selon cette étude publiée par l'Université des Nations-Unies (UNU). Quelque 7 % étaient des téléphones portables, des calculatrices, des ordinateurs portables ou encore des imprimantes.

Etats-Unis et Chine en tête

Selon l'étude, la Norvège est le pays qui produit la plus grande quantité de e-déchets par habitant, avec 28,4 kilos, suivi de la Suisse (26,3 kilos) et l'Islande (26,1 kilos). La France arrive en 8e position, avec 22,2 kilos par habitant.

Québec : Isolée des radiofréquences

Nathalie Leclerc a fondé le groupe Gatineau Refuse qui
demande à Québec de décréter un moratoire sur l'installation
de compteurs intelligents.  (Patrick Woodbury, Le Droit)
Isolée des radiofréquencespar Denis Gratton, Le Droit, 
21 avril 2015

En installant des compteurs intelligents dans le quartier où habite la Gatinoise Nathalie Leclerc, Hydro-Québec pourrait chasser ni plus ni moins cette dernière et son conjoint de leur maison.

Ces compteurs intelligents émettent des radiofréquences. Et Nathalie Leclerc, 35 ans, est intolérante aux champs électromagnétiques. Ou elle est électrosensible, si vous préférez. Et les nouvelles technologies sont ses pires ennemis.

Dans sa maison de banlieue située très loin du centre-ville, la lumière du jour est tamisée par des rideaux spéciaux qui atténuent les ondes. Et ne cherchez pas d'appareils électroniques chez elle, vous n'en trouverez pas. Pas de four à micro-ondes, pas de téléphone cellulaire, pas de réseau sans fil, ni de téléphone sans fil. Comme une maison des années 1970, quoi.

20 avr. 2015

Les maladies des ondes - Comment s'en préserver

A lire : Les maladies des ondes - Comment s'en préserver 
par Dr. Gérard Dieuzaide & Christian Bordes (2014)
editions-dangles.fr

Les Maladies des ondes, comment s’en préserver ? Gérard Dieuzaide identifie, dans cet ouvrage à la fois pratique et très documenté, les différentes sources de perturbations électromagnétiques, leurs conséquences sur notre santé, et propose des solutions concrètes pour s'en protéger efficacement.

Fibromyalgie, fatigue chronique, maux de tête, cervicalgie, douleurs multiples, problèmes de concentration, vertiges, troubles du sommeil, sensation d'oppression, troubles du rythme cardiaque, troubles neurodégénératifs, dépressions, maladies orphelines… Ces maladies, de plus en plus fréquentes, gâchent la vie de centaines de milliers de nos concitoyens. 1 800 publications scientifiques mettent en évidence l'effet des ondes électromagnétiques sur l'être humain et le monde animal. Le « smog » électromagnétique dont nous sommes enveloppés, comme l'effet photonique des matières que nous portons (prothèses, vêtements, etc.), ont une responsabilité dans un grand nombre de ces troubles de santé. Le fonctionnement de tout organisme vivant est électrique et magnétique et interagit nécessairement avec son environnement. L'onde commande à la particule, et par voie de conséquence à la chimie. 

Les maladies des ondes : devenir électro-conscient


Les maladies des ondes : devenir électro-conscient
par Félix Franck, www.viesaineetzen.com,
2 février 2015


L'overdose d'ondes électromagnétiques à laquelle nous sommes soumis provoquerait chez certains une électrosensiblité génératrice de symptômes parfois très invalidants. Le phénomène est controversé mais dans tous les cas c'est un nouveau champ de recherche qui s'ouvre pour la science…

Pour les uns : "circulez y'a rien à voir !". La médecine "officielle" pense que le phénomène est une vue de l'esprit. Elle considère que les patients qui se disent électrosensibles relèvent de la psychiatrie et parle de "peur irrationnelle des technologies sans fil".
Pour les autres, ce n'est pas parce qu'il n'y a rien à voir, précisément parce que les ondes sont invisibles, que l'électrosensibilité n'existe pas. Ils prennent l'affaire au sérieux et tentent de soulager les personnes en souffrance. On trouve parmi eux Dominique Belpomme, cancérologue et président de l'ARTAC (Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse) qui a pris en charge dans son service de l'hôpital Pompidou environ 700 personnes électrosensibles et mis au point des protocoles de soin. Gérard Dieuzaide*, chirurgien-dentiste et posturologue, affirme qu'il existe aujourd'hui 3 000 études scientifiques montrant la réalité de l'électrosensibilité.

17 avr. 2015

Etude Lerchl et al. 2015 sur les effets des radiofréquences sur la promotion des tumeurs

Etude Lerchl et al. 2015 sur les effets des radiofréquences sur la promotion des tumeurs Présentation synthétique de l'étude et de ses résultats 
priartem.fr, avril 2015

Cette nouvelle étude1 a été menée chez la souris, pendant une très longue durée d'exposition (toute la vie durant, y compris in utero). Elle apporte des résultats saisissants et extrêmement préoccupants pour la santé publique et renforce d'autant la nécessité d'abaisser drastiquement les normes d'exposition. 

Tout d'abord, il faut noter qu'il s'agit de la réplication d'une étude pilote réalisée en 2010 par une autre équipe sur un nombre d'animaux plus important2 . 

15 avr. 2015

France : Compteur Linky: 35 millions de compteurs installés d’ici 2021 malgré le danger qu’ils représentent

Compteur Linky: 35 millions de compteurs installés d’ici 2021 malgré le danger qu’ils représentent
posté par Benji, lesmoutonsenrages.fr, 
8 avril 2015

D’ici fin 2021, l’ensemble du territoire sera couvert, les compteurs Linky seront de partout et malheureusement, nous n’aurons logiquement pas le choix malgré les risques que cela représente! La logique est simple, ce qui se produit en Belgique se produira en France, et inversement. En Belgique, un nouveau système a été mis en place pour lutter contre la fraude en surveillant la consommation énergétiques de la population, ajoutez à cela le fait que le compteur Linky permettra également de surveiller en temps réel la consommation des foyers, vous avez déjà une partie du panorama. Maintenant, imaginez bien pire, que la dernière politique de la Floride (USA) débarque en Europe avec le TAFTA, celle-ci rend illégale toute idée d’autonomie, une maison son raccordement au réseau d’eau ou électrique illégale (traduction en français ici), et nous avons une surveillance généralisée de chaque citoyen. Paranoïaque? Vraiment?

Le gros souci, c’est que ces compteurs sont reconnus comme étant dangereux, et pas uniquement pour les petits fraudeurs qui font pourtant bien moins pire que certains banquiers ou politiciens…

Voici pour commencer la mise en bouche un reportage sur les compteurs intelligents mais « radiatifs ». En fait terriblement électro polluants du fait de l’utilisation de courants porteurs de heure fréquence. (Voir la vidéo en bas de page.)

Corée du Sud : Les victimes cachées de nos smartphones

Les victimes cachées de nos smartphones
A bon ententeur, émission du 14 avril 2015 de la Radio télévision suisse romande

Voir documentaire ici (38 min.)

Ils fabriquent les composants semi-conducteurs sans lesquels aucun de nos objets électroniques – smartphones, télévisions, tablettes, ordinateurs, dvd, gps, etc… - ne pourraient fonctionner. Eux, ce sont les ouvriers – en fait surtout des ouvrières – qui travaillent pour une industrie ultra-puissante, mais qui en paient le prix.

C’est un drame encore secret: aujourd’hui des dizaines d’ouvriers sont gravement malades, d’autres sont morts, quelques années seulement après avoir arrêté de travailler. C’est en Corée du Sud, fief du géant Samsung et l’un des plus gros fabricants de semi-conducteurs au monde, que les premières voix s’élèvent pour dénoncer des pratiques industrielles parfois très dangereuses.

Cette industrie utilise en effet des dizaines de produits chimiques. Certains sont simplement irritants, mais d’autres sont cancérigènes, reprotoxiques ou neurotoxiques.

10 avr. 2015

Ce poivrier « tueur de wifi » rendra dingue les enfants


"Un simple tour de moulinet et votre famille serait libérée de toutes technologies invasives." 

Ce poivrier « tueur de wifi » rendra dingue les enfants

mrmondialisation.org, 5 avril 2015

Dans un monde moderne hyper-connecté, les moments de sincérité en famille ou entre amis, sans interférence des technologies, se font très rares. Une solution pour la moins radicale existe enfin et elle a pour objectif de nous couper des médias envahissants comme nos smartphones, consoles ou téléviseurs. Cette solution prend la forme inattendue d’un simple poivrier…

Plutôt maléfique, l’ustensile de cuisine ! Il n’est pas donné à tout le monde de s’auto-modérer dans son utilisation des outils technologiques, particulièrement en ce qui concerne les enfants. Une solution simple et radicale vient d’être proposée par une société australienne : Le Pepper Hacker. Entendez : un poivrier pirate. Celui-ci permet, de manière totalement discrète (ou perfide), de déconnecter votre routeur WIFI, d’éteindre vos téléviseurs et de désactiver les applications de vos tablettes et smartphones en une fraction de seconde.

Des OGM dans nos assiettes, de gré ou de force

Excellent documentaire de la RTS sur les OGM.

Des OGM dans nos assiettes, de gré ou de force
Reportage de Paul Moreira, rts.ch Temps Présent,  9 avril 2015

Interdits en Suisse, sévèrement réglementés en Europe, les organismes génétiquement modifiés, OGM, ont malgré tout fait leur entrée en scène, via l’alimentation au bétail. Et les alertes se multiplient: l’usage massif d’herbicide hautement toxique pour protéger le soja transgénique a des effets effrayants. Au Danemark, les éleveurs qui nourrissent leurs cochons au soja OGM ont vu naître des bêtes difformes ou atteintes d’une grave maladie gastrique qui tue 30% d’entre elles. En Argentine d’où provient ce soja transgénique, les enfants des villages près des plantations souffrent de malformations congénitales et les cas de cancer connaissent une augmentation dramatique.

Des cochons nés avec deux têtes, des diarrhées mortelles, un taux de mortalité de 30%, c’est de cela dont sont affectés les élevages porcins qui ont été nourris au soja transgénique au Danemark. Certains élevages consomment jusqu’à 90% de fourrage importé d’Argentine et cultivé de manière transgénique. Selon cette enquête fouillée, confirmée par plusieurs recherches médicales reconnues, la vraie raison de cette étrange épidémie, c’est l’utilisation massive de cocktails aléatoires d’herbicides dans les champs de soja transgénique, pour lutter contre la prolifération des mauvaises herbes, devenues toujours plus résistantes. Un cocktail à ce point toxique que les populations proches des champs argentins où il est cultivé l’ont surnommé le "venin". Car dans ces villages, les malformations et les cancer des enfants dont les familles vivent en bordure de culture ont augmenté massivement.

9 avr. 2015

Place au WiFi sans danger, le LiFi

Place au WiFi sans danger, le LiFi
neo-planete, 19 mars 2015

Fini les ondes radio néfastes, il suffira bientôt d’allumer la lumière pour charger un film ou envoyer un mail. Le LiFi, futur du WiFi, est un système français qui transmet Internet par faisceaux lumineux et qui devrait bientôt se démocratiser.

Comment ça fonctionne ?

Le Li-Fi (Light Fidelity) est une alternative au WiFi qui utilise les lampes à diodes électroluminescentes (LED) pour transmettre Internet. Les ondes de la lumière visible, comme les ondes radio, sont capables de transmettre les informations. Le fonctionnement du Li-Fi ressemble beaucoup à celui du morse, le langage utilisé par les marins pour communiquer à distance en mer. Sauf que la vitesse et la précision du message lumineux ont bien changés au 21 ème siècle. Avec le LiFi, l’ampoule s’allume et s’éteint des millions de fois par seconde, ce qui permet de transmettre beaucoup d’informations.

Le Li-Fi réussit là où le Wi-Fi a échoué

France : A l’ Hôpital de Perpignan le Li Fi remplacera la Wi Fi

A l’ Hôpital de Perpignan le Li Fi remplacera la Wi Fi !
Rédaction lebourricot, 3 février 2015

L’Hôpital de Perpignan a l’honneur d’être le 1er de France a utiliser dans son enceinte la technologie Li FI en remplacement du Wi Fi, dans l’intérêt médical de ses patients. Cette réactivité du centre hospitalier valait bien un hommage du Bourricot.

Totalement Inconnu du grand public, le Li Fi (light fidelity) est une nouvelle technologie qui transmet des données via la lumière émise par les ampoules LED

Le « li-fi » constitue une nouvelle connexion sans fil et c’est en cela qu’il pourrait devenir un sérieux concurrent pour le wi-fi.

L’ intérêt majeur, du « li-fi » c’est qu’il présente aussi l’avantage d’être totalement inoffensif sur le plan sanitaire, alors que le Wi Fi est fortement contesté par les allergiques aux ondes radio. La technologie Li Fi produit une connexion portée par la lumière, contrairement au wi-fi qui utilise des ondes.

L'effet des ondes électromagnétiques sur les abeilles (article de 2011)

L'effet des ondes électromagnétiques sur les abeilles
par Gilles Héluin, centpourcentnaturel.fr, 13 janvier 2011

Un groupe d'étudiants grenoblois a réalisé une intéressante étude sur l'effet des ondes électromagnétiques sur les abeilles.

Depuis quelques années, les abeilles disparaissent, en grande quantité, et ce, dans à peu près toutes les régions du monde et de manière spontanée. Plusieurs causes ont été étudiées, ils se sont intéressés, dans cet article, aux effets des ondes électromagnétiques (téléphones portables, wifi, lignes hautes tension, …) sur les abeilles.

Ils ont essayé de chercher tous les points de vue et ont eu beaucoup de mal à trouver des informations fiables sur ce sujet. En effet, les études sur ces effets sont encore très récentes, il y en a donc peu.

Je vous propose de lire leur article :

http://www.youblisher.com/p/81616-Effet-des-ondes-electromagnetiques-sur-les-abeilles-et-consequences/

7 avr. 2015

France : Hendaye : le Wi-Fi banni des écoles

Dans les cinq écoles hendayaises, c'est le réseau filaire qui
prédomine.  
© Photo Photo Archives Isabelle Louvier
Père de famille : "Je ne pouvais pas tolérer... que mon petit dernier fasse la sieste à la maternelle à un mètre d'un boîtier Wi-Fi. "

Hendaye : le Wi-Fi banni des écoles
publié par Éric Becquet, sudouest.fr,
27 janvier 2015

Hendaye, il n’y a pas de connexion sans fil dans les écoles maternelles et élémentaires.

Il y a un an, le vendredi 24 janvier 2014, l'Assemblée nationale a voté une loi pour encadrer l'exposition aux ondes électromagnétiques émises par les équipements utilisés dans les réseaux de communication électroniques. Autrement dit, les ondes émises par les portables ou le réseau Wi-Fi. Ce texte, de la députée écologiste Laurence Abeille, a ainsi interdit aux établissements accueillant des enfants de moins de trois ans (crèches, garderies, centres de loisirs et de vacances) de disposer de réseaux Wi-Fi. Mais au grand regret de certains, la loi, amendée, n'a pas interdit leur utilisation dans les écoles maternelles.

Sauf qu'à Hendaye, la municipalité est allée plus loin. Nicole Butori, adjointe à l'éducation, explique : « Nous n'avons pas branché de réseaux Wi-Fi dans toutes les écoles hendayaises, primaires et maternelles, par principe de précaution. Nous n'avons pas insisté, notamment devant certaines oppositions à cette installation. » Les connexions se font donc de manière filaire.

Connexions filaires : appel au principe de précaution

Connexions filaires : appel au principe de précaution
sera.asso.fr, 14 février 2015

Après la publication en Juillet 2014 dans Occupational and Environmental Medicine Journal de l’étude contrôlée de CERENAT où des chercheurs français ont découvert une augmentation de 3 fois l’incidence du cancer du cerveau avec 896 heures ou plus de l’utilisation du téléphone cellulaire.
Mobile phone use and brain tumours in the CERENAT case-control study

d’une autre parue en octobre 2014 dans la revue Physiopathology, les professeurs d’oncologie Lennart Hardell MD et PHD et Michael Carlberg statisticien au CHU d’Obrero en Suède ont mis en évidence un risque trois fois plus grand pour les utilisateurs de téléphones mobiles pendant 25 ans et plus, en soulignant que ceux qui l’ont utilisé avant 20 ans ont encore plus de risques.
Mobile phone and cordless phone use and the risk for glioma – Analysis of pooled case-control studies in Sweden, 1997–2003 and 2007–2009

Tout comme celle publiée dans l’international Journal Research Health par les mêmes auteurs qui affirmaient des taux de survie faible pour des personnes atteintes de gliomes malins corrélés à une augmentation de l’utilisation des téléphones mobiles.

C’est ainsi qu’ils déclaraient « Compte tenu de cette relation entre les chances de survie et les rayonnements radiofréquences ceux -ci doivent être considérés comme cancérigènes pour l’homme et donc il est urgent de revoir la classification du CIRC de 2 B en 1.

6 avr. 2015

Li-Fi : enfin le Wi-Fi sans danger ?

Au service maternité de l’hôpital de Perpignan, le lifi remplacera le wifi courant 2015, pour permettre au personnel de consulter les dossiers des patients par connexion sans fil, sans pour autant mettre en danger la santé des nouveau-nés.

Lifi : enfin le wifi sans danger ?
Rédigé par Stephen Boucher, consoglobe.com, 15 mars 2015

La technologie promise depuis 2011 du « lifi » – pour Light Fidelity offre la perspective d’un remplacement au moins partiel du wifi, avec plus de débit et sans les ondes que certains craignent nocives du wifi dans notre quotidien.

Le lifi fonctionne sur le principe de la transmission d’un message binaire par allumage et extinction d’une lumière. C’est simple et exactement ce qu’il faut pour transmettre des données numériques : lumière éteinte équivaut à 0, lumière allumée vaut 1. Alors que les premières applications arrivent dans notre quotidien en 2015, quels en sont les avantages ?

Le lifi près de chez vous

Au musée Grand Curtius de Liège, en Belgique, les visiteurs n’ont pas tous conscience qu’ils sont les premiers utilisateurs d’une technologie révolutionnaire. Inauguré en fin février 2015, un nouveau système lifi est utilisé pour transmettre des informations via des faisceaux lumineux sur une tablette en fonction du parcours des visiteurs.

4 avr. 2015

Suisse : La Ville de Neuchâtel : Le Conseil général rejette la motion pour la mise en place du Li-Fi

Les groupes politiques ont la parole
Groupe PopVertsSol

Occasion manquée
Vivre la ville ! Numéro 11, 1er avril 2015

Julien Binggeli : Lors de la séance du 30 mars 2015, le Conseil général a raté l’occasion de soutenir une motion, déposée par un membre du groupe PLR et un membre du groupe PopVertsSol, en vue de l’accompagnement de la mise en place d’une technologie sans fil inoffensive pour le corps humain au centre-ville. Il s’agissait pour le motionnaires de populariser la technologie LIFI.

Aujourd’hui, l’utilisation partout dominante de la technologie sans fil WIFI s’est imposée comme allant de soi. Depuis sa première utilisation commerciale en 1999, cette technologie de la communication s’est généralisée des entreprises aux particuliers. Toutefois, son utilisation commence à poser des questions d’ordre sanitaire que l’on ne peut plus ignorer. Elle a par ailleurs été interdite dans plusieurs établissements scolaires en Angleterre, en Allemagne et en Autriche. En 2006, l’OMS a conclu à l’innocuité de cette technologie avant de revenir en arrière 5 ans plus tard en la classant dans la liste des éléments potentiellement cancérogènes.

Suisse : Ville de Neuchâtel : La lumière du jour pour éviter le Wi-Fi

Les connexions sans fil devenues incontournables de nos
jours.  Il est même devenue possible de surfer dans les
cars postaux.  Keystone
Lors de la séance du 30 mars 2015, le Conseil général de le Ville de Neuchâtel a raté l’occasion de soutenir une motion, déposée par un membre du groupe PLR et un membre du groupe PopVertsSol, en vue de l’accompagnement de la mise en place d’une technologie sans fil inoffensive pour le corps humain au centre-ville : le Li-Fi.

La lumière du jour pour éviter le wi-fi
L’Express, 10 mars 2015

Préoccupés par les effets sur la santé du wi-fi, deux élus du PLR proposent que la Ville de Neuchâtel fasse œuvre de pionnier en proposant l’internet sans fil par la light fidelity.

La ville de Neuchâtel pourrait-elle devenir pionnière en Suisse de la télécommunication sans fil et sans wi-fi ? Peut-être, si ses autorités décidaient d’approfondir la motion qu’ont déposée vendredi Julien Binggeli et Jean Dessoulavy. Les deux représentants libéraux-radicaux au Conseil général demandent que l’exécutif se penche sur la prometteuse technologie du li-fi (acronyme de light fidelity), une technologie de communication sans fil basée sur l’utilisation de la lumière visible. Ses avantages seraient multiples selon Jean Dessoulavy, qui parle d’une « technologie biocompatible et techniquement supérieure du wi-fi ».

Sensibilité au wi-fi

2 avr. 2015

Etude sur les pesticides - Le glyphosate de Monsanto sur la sellette

Bien que le glyphosate soit homologué comme
herbicide total depuis 1975, il y a très peu d'études
indépendantes sur ses possibles nuisances à long
terme pour la santé humaine.  
©Greenpeace/Baléia
 (Archives)Actualité - 2 avril, 2015
Etude sur les pesticides
Le glyphosate de Monsanto sur la sellette

Greenpeace, 2 avril 2015

C'est maintenant officiel. Le désherbant Roundup produit par la multinationale agrochimique américaine Monsanto est probablement* cancérogène, selon une étude de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) - une agence de l'OMS - a récemment publié une évaluation de la cancérogénicité de cinq pesticides organophosphorés, dont le glyphosate, un principe actif à la base du désherbant le plus répandu dans le monde, le Roundup. Résultat: le glyphosate est sur la sellette.

En Suisse, le glyphosate est l'un des pesticides le plus répandu: 300 tonnes ont été vendues en 2013 et plus de 100 produits en contiennent. On l'utilise aussi bien pour l'agriculture que dans les jardins privés ou encore le long des routes. Car c'est un puissant désherbant! Bien qu'en Suisse, les cultures GM soient interdites, on voit encore chaque printemps des champs qui virent au jaune. Marianne Künzle, chargée de campagne Agriculture à Greenpeace Suisse précise: "Lorsque tout est vert, le printemps toxique peut commencer. De nombreux champs sont pulvérisés avec du glyphosate avant le semis. En quelques jours, ils se transforment en déserts jaune-orange. La folie du glyphosate dans les champs et les jardins privés doit absolument être stoppée."

France : Lettre ouverte aux Responsables publics et aux Médias rédigée par un groupe d'électroHyperSensibles SDF

Lettre ouverte aux Responsables publics et aux Médias
Rédigée par un groupe d'électroHyperSensibles SDF
Robin des Toits, 1er avril 2015

Nous, électrohypersensibles, actuellement condamnés à un nomadisme complet, du fait de notre intolérance aux ondes électromagnétiques artificielles des technologies sans-fil constatée médicalement, et à l'envahissement croissant par celles-ci de notre environnement, tenons à porter à la connaissance des décideurs politiques et des médias les informations et les demandes suivantes :

Des conditions de vie très éprouvantes

La situation d'EHS SDF est insupportable. Pour les personnes concernées, la simple survie requiert l'intégralité d'une énergie déjà très diminuée. Ces personnes n'en peuvent plus de devoir sans cesse fuir, rouler sans fin en voiture quand leurs moyens le leur permettent encore, dormir en forêt été comme hiver, dans un trou comme les rats à même le sol, et ressentir tant de souffrances sans rien pouvoir faire pour se protéger.
Les déménagements se succèdent; on croit avoir trouvé un coin à l'abri, et déjà il faut repartir à cause de l'augmentation continue de la puissance des antennes-relais et autres émetteurs.

1 avr. 2015

Radiofréquences et cancer : évidences et mécanismes

Jean-Pierre Boisvert
"Pourquoi répéter les mêmes erreurs commises avec la cigarette, l’amiante et d’autres contaminants ? Aucune des raisons citées par Hydro-Québec ne justifie l’urgence d’imposer cet électrosmog à la population, surtout qu’aucune étude indépendante de qualité n’a démontré l’innocuité d’une telle exposition à ces radiations 24 heures sur 24.

"Dans quelques dizaines d’années, lorsque nos enfants et nos petits-enfants souffriront de problèmes de santé encore rares chez eux aujourd’hui, il sera trop tard pour s’en mordre les doigts.  Ne vaut-il pas mieux prévenir que guérir ?"

Radiofréquences et cancer : évidences et mécanismes
par Jean-Pierre Boisvert, maisonsaine.ca, 27 mars 2015
(Synthèse d’un document de 45 pages)

Il y a clairement un manque de transparence de la part d’Hydro-Québec et Santé Canada en ce qui concerne la sécurité à long terme d’une exposition aux champs électromagnétiques (CEM) de radiofréquences (RF). On oublie de discuter des évidences scientifiques qui mettent en doute une telle sécurité. Pourtant depuis au moins 30 ans, les scientifiques associent une augmentation de l’incidence du cancer chez les gens grandement exposés aux antennes de télécommunication sans fil. Depuis 15 ans, trois études conduites par trois groupes différents sont arrivées aux mêmes résultats, soit une incidence doublée de gliome (un type de cancer du cerveau) chez les grands utilisateurs de téléphonie mobile.