Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

31 juil. 2014

Québec : Compteurs intelligents : "Pour nous, électrosensibles, ça ne sera plus sortable!"

Electrosensible, Dominique Brillon a envoloppé son nouveau
compteur intelligent de six couches d'aluminium et d'une
moustiquaire.  Et elle affronte le monde extérieur avec des
vêtements faits de fils d'argent. (Le Soleil, Erick Labbé)
Merci, Dominique.  Il nous faut plus de témoignages d'électrosensibilité, comme le vôtre.

Compteurs intelligents: «Pour nous, électrosensibles, ça ne sera plus sortable!»
par Annie Mathieu, Le Soleil, 31 juillet 2014

(Québec) Jusqu'à l'été 2010, Dominique Brillon était «pétante de santé». Professeure en danse, elle faisait jusqu'à 24 heures d'exercice par semaine. Mais soudainement, la résidente de Charlesbourg est devenue si malade qu'elle en a fait une dépression.

Migraines, palpitations cardiaques, fatigue continuelle, hypertension, troubles cutanés : la liste de ses symptômes était longue. Pendant 19 mois, elle a fait une batterie d'examens sans que les médecins puissent déceler l'origine de la détérioration rapide de sa santé. «J'étais bourrée de médicaments», se souvient-elle.

27 juil. 2014

Documentaire : "On a retrouvé la mémoire de l'eau" - Rediffusion sur France 5 le 4 août 2014


L'Orbs a décidé de mettre à la disposition du public l’intégralité de « l’incroyable découverte médicale de Luc Montagnier ».   Le documentaire "On a retrouvé la mémoire de l'eau" est la source de quelques vagues depuis sa diffusion sur France 5. Il sera à nouveau diffusé sur France 5 le 4 août 2014. Voici l'article de France 5 sur le documentaire. 


On a retrouvé la mémoire de l'eau - Documentaire
par Amandine Deroubaix, france5.fr, juillet 2014

« Le jour où l’on admet que les ondes peuvent agir, on peut agir et traiter par les ondes. C’est un nouveau domaine de la médecine qui fait peur à l’industrie pharmaceutique », souligne Luc Montagnier.

Mort en 2004, Jacques Benveniste, chercheur à l’Inserm, fut au centre d’une controverse mondiale avec sa thèse sur la mémoire de l’eau. Appliquant cette théorie à ses propres recherches, le prix Nobel de médecine Luc Montagnier a fait un constat surprenant qui provoquera peut-être une révolution en matière médicale...

26 juil. 2014

Bracelet connecté : une plainte collective déposée contre Fitbit

Bracelet connecté : une plainte collective déposée contre Fitbit
par Cécile Bolesse, 01net.com, 20 mars 2014

Le plaignant accuse la start-up californienne d'avoir négligé l'information des consommateurs sur les risques que leur faisait courir le bracelet connecté.

Trois semaines après avoir dû rappeler ses bracelets connectés Force en février 2014 à cause de nombreux cas d’allergies déclarés, Fitbit doit désormais faire face à une action de groupe en justice (class action) en Californie, révèle le Wall Street Journal. Pour Jim Spivey, le plaignant, la start-up californienne n’a pas assez fait pour alerter les consommateurs des risques liés à son bracelet connecté. Rappel des faits.

Dans les semaines qui suivirent, de premiers consommateurs commencèrent à se plaindre d’irritations au poignet allant de simples taches rouges à des lésions cutanées. En janvier, l’entreprise confirme une réaction allergique possible à certains éléments composant le bracelet. Le mois suivant, devant l’accroissement des cas constatés (9900), Fitbit décide de rappeler son dispositif connecté.

Nouvelles de Genève : L'Uni développe une rmontre-bracelet connectée au Wi-Fi pour protéger les seniors

Pas trop intelligent de la part de l’Université de Genève de développer une montre-bracelet connectée au Wi-Fi pour les seniors et les personnes handicapées, plus vulnérables aux champs électromagnétiques (EM) qu’elle émet en permanence – surtout après les réactions allergiques à certains éléments composant du bracelet connecté Fitbit (quelques 9'900 cas constatés avant le rappel du produit).  Nul ne mentionne que l'exposition aux champs électromagnétiques pourrait bien aggraver des réactions allergiques cutanées. Les autorités continuent de dire que la nocivité des champs EM n’est pas prouvée. A noter que la Confédération a contribué 302'840 francs à ce projet qui coûte 731'200 francs.

L’Uni développe une supermontre pour protéger les seniors
par Aurélie Torinato, Tribune de Genève, 21 juillet 2014

Une montre-bracelet connectée au Wi-Fi permet d’optimiser la surveillance des personnes à risque

Il a un nom qui fait un peu penser au robot de Star Wars. Mais sa tâche à lui est de veiller sur les personnes âgées. F2D est une sorte de montre-ordinateur intelligente qui permet de détecter les chutes des seniors, mais aussi des personnes à mobilité réduite et handicapées. Développé par TaM, un groupe de recherche de l’Université de Genève, et la Fondation suisse pour les téléthèses (FST), il permet de favoriser le maintien à domicile de ces personnes tout en réduisant les coûts liés à une surveillance humaine.

24 juil. 2014

France : Protection des enfants aux risques des ondes électromagnétiques : les bracelets connectés

Protection des enfants aux risques des ondes électromagnétiques
par Laurence Abeille, Députée, Groupe Ecologiste, France, 
24 juillet 2014

Laurence Abeille a interrogé la Ministre de la santé sur l’application des dispositions du code de la santé publique relatives à la protection des enfants aux ondes électromagnétiques.

Tout récemment, une entreprise multinationale a annoncé la commercialisation d’un « bracelet connecté » permettant aux parents de suivre et surveiller leurs enfants à distance et en continu. Cet accessoire va accroître encore un peu plus l’exposition des enfants aux champs électromagnétiques.

Ce bracelet électronique permet la géolocalisation du porteur mais aussi, sur activation des parents, la retransmission de tout l’environnement sonore de l’enfant. L’émission est donc loin d’être négligeable. Surtout, ce bracelet expose directement des enfants, plus vulnérables aux champs électromagnétiques.

Une magistrate en Zone Blanche

Barbara Domberger
dans son bus de
camping.
(Photo: Schmidt)
Une magistrate en Zone Blanche
Auteur evelyne, ehs-action.org, 7 février 2012

Une EHS Procureur Juge de première instance d’Augsbourg a trouvé refuge dans la vallée de la Wehra. 

Badische Zeitung Wehr :

La pluie crépite sur le toit du petit camping-car. Bien que Barbara ait mis le chauffage en route, le froid hivernal rampe sur le sol et s’enroule sans pitié autour des pieds. Barbara Domberger prend des vacances forcées dans la vallée de la Wehra. La gorge aux parois abruptes reste l’un des rares refuges pour les Electro Hyper Sensibles.

Barbara raconte que dans le passé, il lui restait quelques logements de vacances situés dans des zones particulièrement retirées. Mais peu à peu, ces endroits ont été exclus : « Le réseau digital officiel est actuellement notre plus grand problème » dit-elle.

La magistrate de 43 ans est en fuite – devant les ondes des émetteurs, les ondes radio surtout celles des antennes relais de la téléphonie mobile. « Je suis devenue Electro Hyper Sensible » dit-elle.

18 juil. 2014

USA / Suisse : Des entreprises de Schmidheiny devront s'acquitter de 90 millions d'amende

Stephan Schmidheiny, ex-patron d'Eternit, connaît de nouveaux ennuis
judiciaires.  Les entreprises suisses Anova AG et Becon AG ont été
condamnées devant une cour américaine à payer 90 millions de
dollars d'indemnités à des familles de victimes de l'amiante
(Crédit:  Keystone)
USA: des entreprises de Schmidheiny devront s'acquitter de 90 millions d'amende
arcinfo.ch, 17 juillet 2014
(Voir aussi ce reportage de la Radio télévision suisse)

Les entreprises suisses Anova AG et Becon AG, successeurs du groupe de construction Eternit de Stephan Schmidheiny, ont été condamnées à verser 90 millions de dollars d'indemnités à des familles victimes de l'amiante par une cour américaine.

Stephan Schmidheiny, l'ex-patron du groupe Eternit, connaît de nouveaux ennuis judiciaires. Suite à une action en dommages-intérêts, les entreprises suisses Anova AG et Becon AG ont été condamnées début juillet devant une cour américaine à payer des indemnités à des familles de victimes de l'amiante pour un montant de 90 millions de dollars.

Les deux entreprises, en tant que successeurs du groupe de construction Eternit, actif dans le commerce de l'amiante, devront indemniser onze familles d'ouvriers, victimes du cancer du poumon, a décidé une juge du New Jersey. Ces personnes sont tombées malades en travaillant au sein de l'entreprise de construction Johns-Manville, qui a utilisé de l'amiante jusque dans les années 1980, a estimé le tribunal.

17 juil. 2014

Nanotoxiques : une enquête de Roger Lenglet

Nanotoxiques : une enquête de Roger Lenglet
(Voir la vidéo accompagnant cet article.  M. Lenglet répond aux questions sur la nanotechnologie - 5 mn.)

"J'ai entrepris cette enquête pour savoir si oui ou non les nanos représentent un danger pour le vivant." - Roger Lenglet

Nanotoxiques
Roger Lenglet

Essais
Actes Sud, mars 2014

Les produits contenant des nanoparticules envahissent notre quotidien. Invisibles à l’œil nu, ces nouvelles molécules hightech laissent parfois deviner leur présence par les accroches publicitaires : aliments aux “saveurs inédites”, “cosmétiques agissant plus en profondeur”, “sous-vêtements antibactériens”, fours et réfrigérateurs “autonettoyants”, articles de sports “plus performants”, et armes plus destructrices…

Sans cesse, les ingénieurs en recherche et développement inventent de nouvelles applications des nanos qui sont commercialisées sans le moindre contrôle, au mépris de la réglementation les obligeant à tester la toxicité des substances avant de les vendre. Or, il s’avère que ces nanoparticules sont souvent redoutables – elles sont si petites que certaines peuvent traverser tous les organes, jouer avec notre ADN et provoquer de nombreux dégâts.

52 scientifiques internationaux réclament des mesures de protection pour limiter notre exposition aux radiofréquences

Déclaration: Des scientifiques demandent des mesures de protection pour ce qui est de l'exposition aux radiofréquences. 
Date of issuance : 9 juillet 2014

(Note: Ceci inclut- mais ne se limite pas - aux appareils émetteurs de radiofréquences tels téléphones cellulaires, téléphones sans fil et leurs bases de recharge, systèmes WI-FI, tours de télécommunications,compteurs intelligents et moniteurs de bébé sans fil.)

Nous sommes des scientifiques se consacrant à l'étude des impacts sur la santé et la sécurité des champs électromagnétiques et radiofréquences. Nous avons de sérieuses préoccupations en ce qui a trait aux lignes directrices du Code de sécurité 6 de Santé Canada.

16 juil. 2014

Suisse : Une antenne de 25 mètres imposée à Gland

(Image: Lucien Fortunati)
Une victoire de plus de Swisscom.

L’antenne de 25 mètres se joue d’un règlement
24heures, 11 juillet 2014

Feu vert du Tribunal cantonal à Swisscom pour l’installation à Gland d’un nouveau mât, dont la Commune contestait la conformité au règlement

L’affaire dépasse la contestation et la crainte qui se manifestent ordinairement lorsqu’un opérateur veut ériger une nouvelle antenne de téléphonie mobile.

Cette fois, ce ne sont pas les riverains, mais l’autorité communale, que le Tribunal cantonal désavoue. Les 240 personnes qui ne voulaient pas du mât de 25 mètres projeté par Swisscom à Gland avaient en effet retiré leurs oppositions, la Municipalité ayant décidé de refuser le permis de construire. Une décision que le Tribunal cantonal vient d’annuler à la suite d’un recours de l’opérateur.

Dans leur arrêt, les juges balaient tous les arguments avancés par les édiles locaux, quand bien même ceux-ci étaient ancrés dans leur règlement sur le plan d’extension et la police des constructions à première vue imparable. Ce texte communal, approuvé par le Conseil d’Etat, a force de loi. Il traite notamment de l’intégration des constructions dans le paysage. Or cela n’a pas suffi.

15 juil. 2014

Bracelet connecté permettant aux parents de surveiller leurs enfants : Lettre du Robin des Toits adressée aux Ministres français

Lettre d'Etienne Cendrier, Porte-Parole national, Robin des Toits,
15 juillet 2014

Madame Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires sociales et de la Santé 
Monsieur Jacques TOUBON, Défenseur des droits

Madame la Ministre,
Monsieur le Défenseur des Droits,

L'association nationale Robin des Toits, qui assure l'information du public sur les dangers des technologies sans fil et alerte les pouvoirs publics afin de promouvoir une régulation efficace en la matière, a pris connaissance, dans Le Figaro daté du 10 juillet, de la commercialisation, par la société LG, d'un "bracelet connecté" permettant aux parents de suivre et de surveiller leurs enfants à distance et en continu.

L'association s'émeut des perspectives ouvertes par cet accessoire en termes d'exposition des enfants aux champs électromagnétiques (CEM). Le dispositif de transmission inclus dans le bracelet est sans doute loin d'être négligeable puisqu'il permet non seulement la géolocalisation du porteur mais aussi, sur activation des parents, la retransmission de tout l'environnement sonore de l'enfant. Les enfants seront donc exposés à une source continue d'ondes électromagnétiques, au contact direct du corps, ce qui est une grave erreur sur le plan sanitaire.

12 juil. 2014

Procès de l'amiante : de nouvelles plaintes à prévoir en Suisse

Selon un avocat de victime de l'amiante, cette décision
montre "la voie à suivre" pour la justice suisse.  (Image: AP)
MISE A JOUR (12 juillet 2014) : 
Indemnisation, mais plus tard
20minutes.ch, 11 juillet 2014

En mars dernier, la Cour européenne des droits de l’homme donnait raison à la veuve de l’amiante. Selon les juges de Strasbourg, la Suisse n’a pas respecté leur droit à un procès équitable, en opposant la prescription à leur demande d’indemnisation pour tort moral, Jeudi [10 juillet 2014], le Tribunal fédéral a suspendu leur requête, jugeant préférable d’attendre une modification de la loi. En effet, le Conseil fédéral a décidé en fin d’année passée de simplifier la procédure afin que les victimes de dommages différés, comme celles de l’amiante, puissent obtenir réparation.

http://fr.1001mags.com/parution/20-minutes-geneve/numero-2014-07-11-vendredi/page-6-7-texte-integral

Procès de l'amiante: de nouvelles plaintes à prévoir en Suisse
ats/Newsnet, 12 mars 2014

Alors que la Suisse a été désavouée par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) mardi, d'autres victimes de l'amiante pourraient intenter des actions en justice.

2014 : Année de l'amiante en France : dix tués par jour sans condamnation

2014, année de l’amiante en France : dix tués par jour sans condamnation, est-ce un crime d’Etat ?
par Robert Paris, matierevolution.org, 21 février 2014 (première partie - voir l'article complet ici.)

2014, année de l’amiante en France ?
A l’heure où une nouvelle source de pollution à l’amiante vient d’être détectée dans la tour Montparnasse à Paris, dont le désamiantage a commencé en 2006, c’est une évidence : que ce soit pour les HLM, ou pas, on est bien loin d’en avoir fini avec l’amiante... Le 13 décembre, le Figaro révélait ainsi qu’il devrait y avoir bientôt un premier procès pénal de l’amiante en France, qui viserait essentiellement la société Eternit, responsable présumée de 1.500 morts. Les autorités judiciaires auraient décidé de passer à la vitesse supérieure pour qu’un premier procès pénal de l’amiante puisse se tenir en France 2015. Mais il n’y a pas qu’Eternit : l’amiante a fait des dizaines de milliers de victimes dont l’indemnisation sera à revoir, une fois la responsabilité des employeurs clarifiée, ce qui suppose d’autres procès à venir.

11 juil. 2014

Un informateur tire la sonnette d'alarme et avertit que le Wi-Fi va tuer des millions de gens

"Les personnes les plus fortement touchées sont les femmes enceintes, les enfants, les femmes en général, les personnes âgées, les hommes et la forme physique. Certaines personnes semblent être invulnérables à l’exposition, mais un pourcentage significatif de 47,7% à 57,7%, semblent être particulièrement vulnérables."

Un informateur tire la sonnette d’alarme et avertit que le Wifi va tuer des millions de gens

Posté par Benji, lesmoutonsenrages.fr, 10 juillet 2014 (traduction d'un article paru dans VeteransToday.com)

La logique est simple et ne se limite pas au wifi: notre organisme comme la plupart des éléments de cette planète ont appris à vivre avec des ondes émises soit par la planète elle-même, soit par ce qui nous entoure, puisque finalement, tout n’est qu’énergie. Et de ce fait, tout onde qui n’est pas naturelle peut avoir un impact sur notre organisme, la téléphonie mobile en fait partie, le wifi également… Mais tout cela rapporte tellement qu’une information juste ou un changement des mentalités paraît tout simplement impossible…

Le WiFi – Une menace invisible mais omniprésente pour l’avenir de l’espèce

« Parmi les femmes exposées aux micro-ondes, 47,7% ont fait une fausse couche avant la 7ème semaine de grossesse (…) » a dit le Professeur John R. Goldsmith, consultant international et conseiller dans la communication radio-fréquence, l’épidémiologie et conseiller des sciences de la communication à l’OMS.

Conférence de Press (Sommaire en français) et questions/réponses sur le Code de Sécurité 6 de Santé Canada - Ottawa, 9 juillet 2014

Ce vidéo de la Conférence de Presse avec M. Frank Clegg, ancien Président du Microsoft Canada et CEO, Canadiens pour une technologie sécuritaire (C4ST), et Dr David O. Carpenter, Directeur, Ecole de santé publique, Institut de la santé et de l'environnement, Université d'Albany, sur le Code de Sécurité 6 de Santé Canada vaut la peine de regarder. Le vidéo est bilingue, avec un sommaire en français de la Conférence de Presse et des questions/réponses en français/anglais.

C4ST Press Conference Summary (French) and Q&A (9 July 2014 - 37 mn.

9 juil. 2014

Implant contraceptif : Et si vous télécommandiez votre contraception? - MIT

IMPLANT CONTRACEPTIF: Et si vous télécommandiez votre contraception? – MIT
santelog.com, 8 juillet 2014

La mise sur le marché n’est pas encore pour demain mais le concept mérite d’être présenté. Cette contraception par implant « est livrée » avec télécommande sans fil, permettant de l’activer ou de la désactiver. Cet implant sans fil, de 2 cm sur 2, à implanter « dans la peau des fesses », œuvre d’une équipe du Masachussets Institute of Technology (MIT), aurait, au-delà de multiples avantages évidents, une durée de vie de près de la moitié de la période de vie reproductive.

8 juil. 2014

Portables en accusation : le vrai danger des ondes mobiles

Portables en accusation : le vrai danger des ondes mobiles
prisedeconscience.org. article posté 15 mars 2010

Voici un film “révélation” concernant le vrai danger des ondes mobiles, diffusé en 2007 sur France2. 

Malgré le cri d’alarme d’une partie de la communauté scientifique, les portables sont omniprésents dans nos vies sans qu’aucune mise en garde sérieuse ne soit formulée au public et surtout à nos jeunes enfants qui en sont équipé dès l’age de 10 ans. Dans ce film, George Carlo nous livre la réalité de la situation.
George Louis Carlo (né en 1953) est un scientifique américain spécialiste de santé publique, spécialiste mondial des pollutions électromagnétiques, écrivain et juriste de renommée mondiale. Il est directeur de recherche et consultant. Il est connu pour avoir étudié l’impact sanitaire possible de la téléphonie portable. Durant une carrière de trente années, il a publié plus de 150 articles médicaux, scientifiques et d’affaires publiques dans les domaines de la santé publique, de la sécurité du travail et de la protection des consommateurs. Le Dr. Carlo a reçu plusieurs distinctions et trophées et a participé à plusieurs commissions gouvernementales et comités consultatifs. Il est présentement le président de l’organisation sans but lucratif “Safe Wireless Initiative Project”, basée à Washington DC. Son activité est principalement centrée actuellement sur cette organisation. Il possède des diplômes en pathologie, épidémiologie, science médicale et droit. Il est membre de l’American College of Epidemiology et a enseigné la médecine à l’Université George Washington, à l’Université de l’Arkansas et à l’Université de New York à Buffalo.

7 juil. 2014

Suisse : Entre huit et dix millions de téléphones dorment dans les tiroirs... un véritable gâchis écologique

Circuits imprimés des téléphones
portables (à noter : ce n'est pas
l'image accompagnant l'article original)
"Le marketing effréné des constructeurs pousse les consommateurs à changer d’appareil bien avant qu’il soit hors d’usage. 'Lorsqu’un souscrit à un abonnement avec un opérateur, le téléphone est souvent donné gratuitement.  A cause de cette subvention, les gens n’ont plus conscience de la valeur de leurs smartphones. Cette situation n’est pas très saine sur le plan écologique. Les consommateurs se disent : 'Puisque c’est gratuit, je peux en changer n’importe quand.'  Mais en fait, ce n’est pas gratuit. Le coût des télécommunications s’avère très élévé en Suisse, notamment à cause de cela. Il ne faut pas oublier qu’un iPhone 5S neuf, sans abonnement, est facturé près de 800 fr.'."

Recycler son smartphone peut être une bonne affaire
par Bertrand Beauté, Tribune de Genève, 21-22 juin 2014

Entre huit et dix millions de téléphones dorment dans des tiroirs en Suisse. Un véritable gâchis écologique

Nous avons de l’or dans les poches et nous l’ignorons. « Les smartphones actuels contiennent en moyenne pour 4 fr. de ce métal précieux, mais aussi de l’argent, du lithium ou du cuivre, sourit Jean-Marc Hensch, responsable de la stratégie chez Swico Recycling. Il est dommage que tout cela se perde dans les déchets ménagers, alors que cet or ainsi que 17 autres métaux peuvent être récupérés. » Hélas, le recyclage des vieux téléphones ne fait pas recette en Suisse. Alors que plus de 3,5 millions de smartphones sont vendus chaque année dans le pays, à peine plus de 20% reviennent dans les centres de collecte, alors même que ce taux atteint plus de 90% pour les autres appareils électroniques.

5 juil. 2014

LED: prudence avec les écrans

TV, PC, smartphones, tablettes: les LED sont omniprésentes.
Photo: Tania Kolinko/shutterstock.com
Article paru dans le magazine de la Fédération romande des consommateurs, Mieux Choisir, et l'interpellation de 2013 de la Conseillère nationale, Yvonne Gilli, Parlement Suisse.

LED: prudence avec les écrans
par Ellen Weigand/planetesante.ch / Mieux Choisir, no.70, juillet-août 2014

Un mauvais usage des LED bleues font courir des risques, surtout aux petits. Mais les fabricants ne sont pas tenus de les indiquer.

Saviez-vous que certaines LED (lampes à diodes électroluminescentes) peuvent endommager la rétine, en particulier celle des enfants jusqu’à l’âge de 8-10 ans? En effet, le cristallin de leurs yeux n’absorbe pas les rayonnements de courtes longueurs d’onde.

Or, dès 2016, ce seront les seules lampes encore autorisées, avec les fluocompactes et certains halogènes. Selon l’industrie, les LED occuperont 90% du marché d’ici à 2020. Et elles éclairent déjà notre quotidien : lieux publics (rues, hôpitaux, supermarchés, écoles), phares de nos voitures (donc à hauteur des bébés en poussette et des petits enfants) et maisons (luminaire mais aussi éclairage d’appareils électriques et d’écrans TV, PC, smartphones, etc.).

3 juil. 2014

Suisse : Berne évalue un nouveau système de mesure d'électrosmog

Le canton de Vaud vient de commander deux appareils pour
effectuer une dosimètre sur 24 heures chez des particuliers
vivant à proximité d'une antenne.
"L’objectif  est de surveiller régulièrement les rayons qui nous entourent, comme cela se fait avec d’autres indicateurs de la qualité de l’air ou des nuisances sonores. L’étude nourrira la réflexion sur d’éventuels effets à long terme de ces rayons et devrait permettre, au besoin, de protéger la population."  Pour ceux qui lisent allemand, voir aussi le critique de l’Association faitière Electrosmog Suisse et Liechtenstein sur l’article du NZZ

La Confédération veut mesurer l’électrosmog
par Caroline Zuercher, Tribune de Genève,
30 juin 2014

A quelles radiations les Suisses sont-ils exposés ? Berne évalue un nouveau système de mesure

Téléphones portables, micro-ondes, tablettes, consoles de jeux, lampes à rayons ultraviolets… A côté des antennes et des lignes à haute tension, tous ces appareils produisent des rayonnements non ionisants. Cet électromagnétisme suscite la méfiance. Et une crainte : quels sont ses effets sur la santé à long terme ?